Éric Ciotti visé par une enquête pour « détournements de fonds publics »

Brève breve

Le patron de LR est ciblé par une enquête pour « détournements de fonds publics ». Cette enquête, ouverte le 31 mai, fait suite à un signalement du représentant des Alpes-Maritimes de l’association anti-corruption Anticor concernant l’emploi des fonds de la campagne législative de 2022. « Je ne me sens pas concerné par cette affaire. Ma sérénité est totale », réagit Éric Ciotti. Dans un communiqué, le président de LR dénonce « une manipulation politique évidente », puisque la plainte a été déposée par un proche de son rival Christian Estrosi. Il précise que le plaignant fait lui-même l’objet d’une plainte qui lui a valu d’être « révoqué par Anticor ». Anticor reproche à É ric Ciotti l'usage de cartes de parking gratuites par lui et ses proches sur le port de Nice, où se trouve sa permanence. « Je rassure les Français, rien ne me fera céder et reculer, personne ne pourra ni m'intimider, ni me museler. J'ai le cuir épais et fais confiance à la justice », ajoute Éric Ciotti.

Vos commentaires

28 commentaires

  1. Détournement des fonds publics ! C’est faux ! La plainte à été déposé par le macroniste Estrosi auprès de Ciotti car il avait profité des parkings de la ville de Nice gratuitement. Quelle histoire ! Pfeuu…

  2. Ne sachant pas trop où poser la question, je la mets partout…Le 18 Juin ? Cela ne vous rappelle rien ? J’en appelle à un peu de mémoire historique et reconnaissante.

  3. Preuve s’il en était que la gauche ne supporte décidément pas « celles-zé-ceux » qui sortent du rang de la bien-pensance… Pitoyable !

  4. Ah, quand même, ils ont trouvé quelque chose sur Eric Ciotti, ils en ont mis du temps. Gageons que s’il avait rejoint Macron ou Mélanchon, ils n’auraient rien trouvé, ces pourris.

  5. Et ben, la justice ferait mieux de poursuivre les barbares qui égorgent et qui violent ! S’il fallait mettre en examens tous les élus qui ont droit à des places de parking gratuit, tous les élus qui profitent de privilèges mirobolants, il faudrait multiplier les moyens de la justice par mille, au moins.

  6. Chez moi, quand une huile se déplace, on met des barrières pour lui faciliter le stationnement.
    A Nice on paie des drones pour vérifier ceux qui n’ont pas leur masque sur la plage.

  7. Les » democrates » d’extrême gauche veulent faire une » fillonite »a MCiotti..la justice saisie ilv y à 3 jours par un « militant anticor » battu en 2022,s’empare en urgence du dossier des tickets de parking…Qui dans ce pays peut encore croire que tout cela est normal….

  8. Bis repetita !! L’affaire judiciaire du siècle !! Détournement de places de parking !! Pire que l’affaire des costards de François Fillon. Le gouvernement ne recule devant aucun sacrifice pour essayer de combattre (en vain) ce qui est en train de se produire pour le sauvetage du pays.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois