En 2022, l’esclavage se porterait bien, mais pas là où on le dit…

esclavage

Le Monde, peu suspect par ailleurs de propagande radicale, vient de publier une édifiante enquête sur l'esclavage moderne. Ses conclusions vont vous surprendre, ou pas, d'ailleurs. Figurez-vous que l'esclavage est encore largement pratiqué dans le monde. Des milliers de personnes originaires d'Afrique sont exploitées et humiliées et font des travaux épuisants, avec papiers confisqués, menaces de mort et tout le toutim.

Comment est-ce possible, me direz-vous, puisque l'esclavage était un truc de Blancs et que, depuis son abolition dans tous les pays occidentaux, les méchants Blancs, responsables de tous les maux du monde, à l'exception des éruptions volcaniques et des nuées de sauterelles (et encore…), font désormais eux-mêmes ou font faire par des machines de Blancs les travaux pénibles.

Eh bien (c'est là que l'on tombe de l'armoire), Le Monde, avec cette propension héroïque au journalisme d'investigation, lâche une bombe : les esclaves en question sont amenés d'Afrique dans des pays arabes. Du Liban au Qatar, les Africains rabattus par leurs compatriotes sont contraints à se tuer (parfois au sens strict) à la tâche. C'est assez curieux, d'autant plus que ces pays africains et arabes ont en commun l'appartenance à la oumma, la communauté musulmane.

Est-ce à dire que ce que disent les historiens sur le commerce triangulaire (capture d'Africains par d'autres Africains puis revente à des Arabes), non seulement était vrai, mais est encore en usage et que l'islam ne serait pas toujours une religion de paix, d'amour et d'égalité de tous les musulmans les uns par rapport aux autres ?

On n'ira pas jusque-là, mais…

Si l'on remonte au bilan humain de la Coupe du monde de football, qui aura lieu au Qatar, on avance le chiffre de 6.500 travailleurs pakistanais (musulmans, comme leurs employeurs) morts sur le chantier. Quiconque a travaillé dans un pays du Golfe a déjà vu comment les maîtres du lieu se comportaient avec leurs « employés » pakistanais, c'est-à-dire d'une manière parfaitement odieuse et sans le moindre égard dû à un être humain. Inacceptable.

Quand Christiane Taubira a fait voter la sinistre et stupide loi mémorielle sur l'esclavage, reconnu (sous la forme du commerce triangulaire uniquement) comme un crime contre l'humanité, la question lui avait été posée : pourquoi n'avait-elle pas étendu cette qualification à tous les esclavages, y compris celui des Africains entre eux et des Arabes vis-à-vis des Africains ? Elle avait répondu sans détour : « Pour ne pas faire porter ce fardeau » aux descendants d'esclavagistes africains ou arabes.

La culpabilité, de fait, ne semble pas étouffer les élites du Qatar ou du Liban. Encore un truc de Blancs, le repentir, probablement.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

34 commentaires

  1. Et que faire la cour européenne des droits de l’homme , ces donneurs de leçons n’ont donc aucun courage pour s’insurger face à ces situations , quand à la presse il y a bien longtemps qu’on en attends plus rien .

  2. L’esclavage arabo-musulman a duré près de 15 siècles et dure encore . Pétré -Grenouillaud en a fait une étude approfondie , ainsi qu’un auteur africain noir dont j’ai oublié le nom . Les hommes étaient systématiquement castrés , oui castrés ! Beaucoup en mouraient . Les femmes étaient toutes violées par leurs marchands africains , puis par leurs acheteurs . SI elles tombaient enceintes , elles ne le restaient pas longtemps , vous imaginez pourquoi .
    Quant à la traite européenne (Portugal , Espagne , France , Grande Bretagne , Pays Bas , Belgique etc., ) , elle a duré au plus 3 siècles et a perduré aux Etats-Unis , et dans les Caraïbes , les Antilles , le Brésil , etc.
    Si le nombre des esclaves vers les Amériques paraît élevé , c’est que les hommes n’étaient pas castrés comme chez les Arabo-musulmans et que les femmes pouvaient garder leurs bébés ( futurs « travailleurs » !) . CQFD .
    Quant à Taubira qui ne voulait pas faire peser sur les Maghrébins et les Africains l’abominable esclavage musulman , sous prétexte que c’eût été trop dur pour ces « pauvres petits », c’est scandaleux . Surtout quand même Darmanin constate que plus de la moitié des délits (vols , viols …) sont le fait de ses protégés …

  3. C’est pas un scoop. Les arabes ont été dans l’histoire de bien plus grands pourvoyeurs d’esclaves que les blancs. Et ça continue mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.

  4.  » une bombe : les esclaves en question sont amenés d’Afrique dans des pays arabes. » Ça dure depuis 1300 ans. Sans se cacher.

  5. Je trouve curieux que lle Qatar soit mentionné come pays employant des esclaves…L’émir du Qatar , dans un interview donné au Point dément formellement ces assertions et précise que les ouvriers pakistanais travaillant au Qatar sont très bien traités…Mentirait il ? Il est vrai que le mensonge est une seconde nature chez les musulmans quand ce n’est pas une precription du coran…

    • Si les gens étaient conscients que ce stade avec ces super climatiseurs et les ouvriers morts pour le construire, représente tout ce qu’il y a de plus abject, et que la seule solution serait un boycott de cette coupe du monde !!!Seulement le Qatar finance le club parisien et combien de châteaux sont déjà passés aux mains de ces 2 pays arabes et totalitaires auxquels notre cher président lèche leurs bottes!! Il est vrai que le seul tyran sur terre serait Poutine, et la guerre au Yémen personne n’en parle !!

  6. Les études occultent la traite méditerranéenne par les Arabes. Du XVI au XIXème siècle, plus d’un million de chrétiens ont été razziés en Espagne, en France et en Italie sur les côtes de la Mare Nostrum.
    Sans oublier les deux guerres barbaresques menées par les Éta

  7. L’esclavage a toujours existé et ce n’est pas une histoire de « Blancs » Les Africains ont toujours vendu leurs « frères » et ce, bien avant l’époque pharaonique et les acheteurs n’ont acheté que ce qui se …vendait. C’est ainsi qu’a commencé le commerce du « bois d’ébène ».

  8. Tout cette polémique autour de l’esclavage fait partie d’une armada d’arguments fabriqués pour donner une justification à la submersion migratoire que nous est imposée. Sans parler d’un complot ourdi contre les autochtones , il n’empêche que tout cette logorrhée n’est pas sortie de nulle part. Elle a été mise au point par des laboratoires d’idées . Maintenant il faudrait faire un travail d’investigation pour savoir qui les finance. Mais il est symptomatique de constater que l’histoire est presque une nécessité , ce que l’on appelle un » devoir de mémoire », lorsque qu’il s’agit de culpabiliser le petit blanc sur l’esclavagisme tout en sortant totalement du contexte de ces époques et à partir de là en édulcorant le fait que la majorité des français de l’époque de la traite des négriers , étaient en grande majorité des paysans qui ne menaient pas la grande vie et même pour beaucoup vivaient dans le dénuement le plus complet. Par contre l’histoire de France n’existe plus quand il s’agit d’expliquer que c’est au nom de l’église que la France fut fondée, autour de l’an 500 lors de la conversion à la chrétienté de Clovis roi des francs et premier roi de France .

  9. M. Florac semble avoir attendu de lire « le quotidien du soir » pour découvrir le monde. Les flagellations et repentances occidentales en matière d’esclavagisme doivent bien faire rigoler les monarchies arabes totalitaires du golfe persique, qui n’exploitent pas que le seul « or noir », celui tiré du sol. La pratique des « razzias » sur le continent africain est millénaire, et largement documentée. On égratigne, mais trrrès légèrement, le Qatar, qui a acheté la moitié de Paris et la conscience de certains de nos dirigeants, concernant le mondial de foot.
    Mais tant que les dictatures les plus obscurantistes siègeront au Conseil des Droits de l’Homme à l’ONU…

  10. Lire le livre de Tidiane N’Diaye – Le génocide voilé , la Traite des Noirs d’Afrique par le monde arabo-musulman. Dix sept millions de victimes tuées, castrées ou asservies , pendant treize siècles. IL y a des descendants des esclaves en Amérique et aucun descendant dans le monde arabo-musulman, pourquoi ? la castration systématique des hommes noirs par les esclavagistes arabes musulmans.

  11. Pour approfondir le sujet, il faut lire « le génocide voilé » et « Négriers en terre d’islam  » sans oublier les ouvrage du professeur Lugan. Taubira devrait être condamnée pour avoir fait promulguer un tel mensonge.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois