Jean-Yves Le Gallou dresse le bilan des six mois d’ au pouvoir.

“Je ne suis pas “macroniste”, mais je crois qu’il fait ce qu’il a dit qu’il ferait, il est fidèle à ses promesses, comme par exemple inscrire ses actions dans un cadre libéral-libertaire.

En matière de compétition fiscale, la France ne sera jamais compétitive, même si Macron a pris certaines mesures aptes à satisfaire les grandes fortunes, ce qui a notamment pour conséquence de vider de son contenu une partie des Républicains. Pour retrouver une crédibilité vis-à-vis de Macron, Les Républicains doivent occuper l’espace des valeurs sociétales et identitaires.”

7 novembre 2017

À lire aussi

Jean-Yves Le Gallou, sur la dissolution de Génération identitaire : « C’est une atteinte majeure aux libertés que Gérald Darmanin tente de porter »

Gérald Darmanin a annoncé que la procédure de dissolution de Génération identitaire avait …