Dans vos commentaires cette semaine : « On regretterait presque de ne pas être hongrois »

Orban

Pas facile de faire la revue de vos commentaires de la semaine sans parler de politique française, la période de réserve présidentielle nous obligeant, comme tous les autres médias français, à ne publier aucun contenu concernant les candidats à l’élection présidentielle, à partir du vendredi 8 avril à minuit et jusqu’à dimanche à 20 heures, heure de la fermeture des bureaux de vote dans les grandes villes.

Fort heureusement, la Hongrie nous offre l’occasion de parler d’autre chose, grâce à la réélection, pour la quatrième fois consécutive, de Viktor Orbán, que vous avez largement applaudie, faisant dire à Pagés. A : « On regretterait presque de ne pas être hongrois. »

Ce n’est pas l’avis de l’Union européenne, qui a fait savoir qu’elle cessait de verser les aides économiques à la Hongrie. Sous le papier d’Arnaud Florac, « Deux jours après l’élection d’Orbán, l’Union européenne veut lui couper les vivres », vos réactions ne se font pas attendre : « Cette von der Leyen me dégoûte au plus haut point. J’espère que monsieur Orbán ne se laissera pas marcher sur les pieds, par cette Europe des laboratoires pharmaceutiques et des cabinets de conseils », peste stevelumia.

Diego Valero, dans son article « Orbán, épisode V : la vengeance des élites dépitées et déconfites », a narré le ressentiment à l’égard de la Hongrie d’Orbán, des élites mondialisées de l’Union européenne. En allant dans son sens, Cœurvert explique qu’« Orban travaille pour la paix de demain. Les bureaucrates idéologues de Bruxelles nous préparent un champ de conflits. Mais même cela, ils ne sont pas capables de le comprendre, tout occupés à jouer les petits dictateurs avides de punir. » Le jugement est sévère…

Beaucoup d’entre vous, dans la même lignée, ont trouvé que ces sanctions européennes étaient d’une injustice inouïe, à l’heure où tous les peuples connaissent l’inflation à cause de la guerre en Ukraine. Et vous avez également relevé le fait que si on reproche à la Hongrie des problèmes de conflits d'intérêts, ainsi que d'éventuelles occurrences de corruption, comme l’explique Arnaud Florac dans le billet cité précédemment, les technocrates de Bruxelles ne paraissent pas les mieux placés pour faire valoir ces chefs d’accusation. Ainsi, rene Philip rappelle « que von der Leyen attaque Orban en raison “des problèmes de conflits d’intérêts, une certaine opacité dans la passation de marchés publics ainsi que d’éventuelles de corruption” ne peut que nous étonner puisque cette dame à la tête de l’UE a elle-même était “exfiltrée” de son ministère de la Défense allemand pour les mêmes raisons ». En effet, en 2020, l'opposition allemande publia un rapport accablant sur Ursula von der Leyen. Sa gestion du ministère aurait été « un échec complet », avec des procédures de contrôle des contrats de consulting qui n'étaient pas respectées et qui cachaient souvent des liens de copinage, de connivence entre hauts fonctionnaires et lobbyistes privés, comme le rapportait France Culture, le 24 juin 2020.

C’est donc un élan de solidarité qui se lève pour la Hongrie, devant ces sanctions de l’Union européenne sonnant comme une punition, pour avoir mal voté. « Grand bravo à Monsieur Orbán pour sa réélection et sa réponse aux sanctions reçues le jour même du vote » soutient Alex23 ! Pagés. A, sous l’article de Marie d’Armagnac « Triomphe électoral d’Orbán, la cause du peuple », s’exclame lui aussi : « Félicitations à Viktor Orbán et à son peuple pour leur courage, leur clairvoyance, leur fidélité et surtout leur patriotisme – puissent beaucoup de nos compatriotes s’en inspirer ! »

Vos commentaires

30 commentaires

  1. Quelle HONTE cette soi-disant union européenne qui n’est autre qu’une chambre d’enregistrement de ce que souhaitent les USA. Quant à von der leyen (sans majuscule), qu’elle balaie devant sa porte car elle y a laissé des moutons plus hauts qu’elle. Cette bonne femme est insupportable de bêtises ! Vivement que les Allemands fassent leur travail et qu’elle soit condamnée pour tout ce qu’elle fait et a fait comme énormes malversations et népotisme !

  2. C’est Orban qui devrait être envoyé comme représentant de la Communauté Européenne pour discuter de la cessation des hostilités en Ukraine. La Hongrie est suffisamment proche géographiquement de la Russie pour que son leader comprenne bien le problème et les conditions nécessaires pour une paix durable, et Orban est suffisamment proche culturellement de Poutine pour que les deux hommes se respectent.

  3. Et bien moi je le regrette!
    En tous cas je regrette d’avoir à fréquenter quotidiennement ces électeurs Franco-mondialistes, mous du manche et du cerveau, qui asservissent la France à l’UE, a l’OTAN , à l’ONU, et donc aux USA.
    Lesquels nous pompent tout, tout, tout, pouvoir, culture, argent, sans payer un centime d’Euro d’impôt et sans contribuer en quoi que ce soit aux conséquences catastrophiques de l’immigration sauvage.
    Bien au contraire: cf le « big success » des marques de conso US…

  4. Hier soir j’ai rangé ma carte d’identité française et j’ai ressorti mon passeport toujours valable et m’apprête à émigrer en Hongrie…Ils aiment bien le français de droite là bas…

  5. Et bien moi ,après des résultats pareils je ne sent plus Français . Oui j’en suis a me demander si il ne faut pas aller vivre en HONGRIE , même des amis hiers soir m’ont fait part de leur désir aller y vivre . « Pôvre  » France ; mais surtout « Pôvres » Français . Ce pays va droit au « chaos » .

    • Quitte à se sentir exiler dans notre propre pays, il faut en effet partir, comme d’autres l’ont fait avant nous !

    • Salut. Possédant une maison en Hongrie,je peux vous dire que la douceur de vivre là-bas n’est pas un vain mot et qu’on ne s’y sens pas en insécurité dès la nuit tombée. Car en Hongrie,la Police est soutenue par la Justice qui condamne les gens malhonnêtes.Mais ça,Bruxelles,Macron et Van der Leyen ne veulent pas y croire.Eux qui laissent tout faire dans nos beaux pays dit civilisés.

  6. Mais vous nous cachez ce qu’a du dire le hobereau magyar Sarkozy depuis son castel d la Côte, bercé par les douces mélodies de l’italo-tedesque Carla! !

  7. Virons Macron (c’est encore possible) et tout ceci sera balayé. Chacun de nous doit convaincre avec vigueur les macroniens qu’il connaît. Et les électeurs de gauche ou de droite des leaders éliminés. Jusqu’ à les menacer de rompre les relations : c’est trop grave désormais. La France va en crever

  8. Je suis tellement déçue par les élections que je me pense réellement Hongroise de cœur. L’Europe est une catastrophe, nous sommes manipulés par des escrocs .

  9. Vu le résultat de ce soir les français n’ont rien compris , la Hongrie est elle prête à nous accueillir .

      • OUI! Vous avez raison! Le seul gros handicap ,c’est que le hongrois est une langue très compliquée qui ne ressemble à aucune autre. Mais ils parlent tous allemand presque sans exception. (Reliquat de l’empire Austro-hongrois et de la proximité de l’Autriche). D’ailleurs,si vous cherchez un peu sur le net,vous trouverez des articles sur des retraités allemands qui « migrent » en Hongrie sur le lac Balaton pour y vivre leurs retraites. Surtout pour y retrouver des valeurs perdues en Allemagne

    • Bonjour. Je suis marié à ne hongroise mais nous résidons en France. J’ai acheté l’année passée une maison en Hongrie tellement je suis sûr que des évènements tragiques vont se produire en France prochainement. Je suis prêt à partir là-bas et je peux vous dire que les hongrois sont très accueillants et particulièrement conscient de ce qui se passe chez nous et en Europe de l’Ouest. Orban a dit lui-même qu’un jour,il accueillera des « migrants » venant des pays de l’Ouest. Ce jour se pointe….

    • Les français n’ont effectivement rien compris…mais autant j’étais fier de ma France autant j’ai honte des français, ces assistés, gaucho-stupides, désinformés et rampants. D’autre part aussi j’étais pro US toute ma vie et maintenant ANTI. L’abandon lâche de l’Afghanistan comme le cas de l’Irak et l’impuissance contre Cuba et Venezuela …que font ils à part le bazar égoïste ? QuittonUSA et l’Europe , construisons une armée forte et commercons amicalement avec le monde. Mais les français avant TOUT

  10. Les Hongrois ont compris qu’ils devaient défendre leur identité, et ça même contre les technocrates de l’UE, et les sanctions qui infligent à ce peuple qui ne veut pas être dissous dans un gloubiboulga, où les nations seront réduites à des provinces sans pouvoir. Les décisions étant prises par des personnes, comme Mme V.D.Leyen , non élues démocratiquement. Nous aussi il nous faut réagir, espérons que ce sera le cas pour l’élection du prochain président.

  11. Merci pour la citation ;-)
    C’est un président comme monsieur Orbán qu’il nous faudrait, et le seul qui peut relever le défi en France c’est Éric Zemmour. ♥️

  12. J’aime bien votre titre : On regretterait presque de ne pas être Hongrois.
    J’attends ce soir pour savoir si je dois supprimer le presque.

    • Commençons les démarches car à la vue de l’abstention à 12 heures , je crois que les carottes sont cuites pour un réel sursaut . Les veaux ont encore voté, j’espère me tromper et prie pour être démenti, mais ????.

      • perdu ! les veaux ont veauté…: 1/3 pour la prolongation en accéléré de la soumission à Rotshild et à la piquouze; 1/4 pour la soumission au woke-islamisme. ( à moins que la magouille préparée par foutriquet n’ait fonctionné comme pour Trump ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois