Après l’annonce de la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre par l’Élysée, de nombreuses personnalités ont réagi, certaines pour féliciter le nouveau chef du gouvernement, d’autres pour déplorer ce choix.

« Un homme blanc de droite »

Pour la députée de La insoumise , le choix du Premier ministre ne la réjouit pas. Il faut dire que le passé très sarkozyste de Jean peut froisser la partisane de Jean-Luc Mélenchon. Mais c’est particulièrement son profil qui semble gêner la militante « afro-féministe ».

« Un homme blanc de droite bien techno et gros cumulard », écrit-elle sur Twitter. Une nouvelle provocation, dans un contexte de mouvement . Un propos de cette teneur aurait-il pu être tenu par un député de droite si Christiane Taubira avait été nommée et désignée de la sorte ?

Une classe partagée

Dans la classe politique, d’autres personnalités se sont prononcées sur la décision de l’Élysée. De nombreux cadres politiques proches de la majorité présidentielle ou des Républicains ont salué cette nomination. Du côté d’Éric Ciotti ou de Nicolas Dupont-Aignan, on craint, au contraire, que « la nomination d’un technocrate ne dissolve le rôle du Premier ministre et laisse à la possibilité d’accaparer tous les pouvoirs pour le pire ».

Du côté de , nouveau maire de Perpignan, commune voisine de celle de Jean Castex, on attend beaucoup du Premier ministre pour « une mobilisation pour qu’enfin Perpignan accède au train à grande vitesse » et que la ruralité « en grande souffrance » soit défendue.

3 juillet 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…