Où est donc Charlie ? C’est un jeu pour les petits, permettant de repérer un homme, lunettes rondes et tee-shirt rayé, dans la foule. Pour les grands, une autre question se pose : où est Macron ? La question mérite d’être posée, tant le silence élyséen demeure sur la question de ce énième conflit israélo-palestinien.

Certes, le service minimum macronien a été assuré. Coup de téléphone à Benyamin Netanyahou, sans oublier d’autres communications avec les principaux chefs d’État de la région. Mais rien de tangible ni de fracassant, si ce n’est cet appel, lancé hier, lors d’un séminaire franco-allemand tenu à Hambourg, avec son homologue le chancelier Olaf Scholz, visant à « ce qu'aucun autre acteur hostile à Israël ne cherche à tirer avantage de ces attaques ». L’Iran en ligne de mire, donc. C’est tout. C’est peu. On ne voit pas, on n'entend pas Macron.

L’Allemagne commence à en rabattre

Comme si la montée électorale de l’AfD, en passe de devenir la deuxième force politique d'Allemagne, ou du RN changeait la donne. Cité par Le Figaro du 9 octobre, Jacob Ross, chercheur à la Société allemande de politique étrangère (DGAP), estime que « l’époque où Berlin pouvait se permettre de manifester une certaine condescendance à l’égard du voisin français où le Rassemblement national a su s’imposer est terminée. Les deux pays sont aujourd’hui dans le même bateau. » Jacob Ross voit là un « moyen de ressouder l’unité franco-allemande autour de l’adversaire commun d’extrême droite, en vue des élections européennes ». Bref, pour l'Élysée, la percée électorale du populisme semble plus alarmante que celle, militaire, du Hamas palestinien.

Pourtant Macron, élu par les Français, semble de plus en plus occupé par... l'Europe. Le samedi 7 octobre, alors que les terroristes de Gaza frappaient Israël au cœur, Ursula von der Leyen était l’invitée d'honneur du campus de Renaissance, le parti présidentiel. Une invitation décalée, au moment justement où von der Leyen montre son impuissance dans le drame d'Israël. Et alors que les Français se détournent de l'institution européenne.

Où est la voix de la France ?

Mais Macron, c'est l'Europe, et l'Europe, c'est Macron. Ce que résume la députée RN Edwige Diaz : « En invitant la présidente de la Commission européenne au campus du parti Renaissance à Bordeaux, Emmanuel Macron fait un aveu : le bilan d’Ursula von der Leyen, c’est le sien ! »


Peut-être ce double bilan d'Emmanuel Macron est-il trop lourd à porter ? Peut-être son impuissance lui pèse-t-elle ? Marine Le Pen, invitée de Sonia Mabrouk sur Europe 1, ce mardi, a beau jeu d’affirmer, à propos de cet hypothétique « rôle » diplomatique de la France et de l’Europe : « La France n’est plus audible. Elle n’a plus d’aura, elle n’a plus de diplomatie. Elle s’est soumise à la diplomatie de l’Union européenne, qui est un canard sans tête ; voire même toxique sur un certain nombre de sujets. » Et de poursuivre : « Il faut que la France retrouve une voix particulière qui permette de rapprocher les points de vue les plus éloignés. »

Pour Marine Le Pen, le seul ennemi demeure le « fondamentalisme islamique » et non point tel ou autre peuple, ou telle ou telle religion. Le général de Gaulle sut incarner ce discours. François Mitterrand et Jacques Chirac aussi, en une moindre mesure. Mais depuis ?

9411 vues

10 octobre 2023 à 20:01

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

57 commentaires

  1. Courage fuyons le débat cette position est l’essence même des progressistes de cette Europe. Cela démontre que les souverainetés nationales doivent renverser la table pour nous protéger.

  2. Si cela se met à chauffer en France, je doute que notre Jupiter de pacotille reste aux manettes. Il filera en douce.

  3. Macron ne dit rien parce qu’il a peur comme les lâches qui ont voté pour lui. Le malheur des Français, c’est que ce ne sont plus que des trouillards qui crèvent de peur…

  4. Macron vise un poste prestigieux en Europe, la France est trop petite pour son ego surdimensionné. Il a la fibre émotionnelle à géométrie variable, tout ce qui ne se rapporte pas à sa personne lui est étranger et sa sympathie n’est pas pour l’occident et le gaulois réfractaire. Il assure le minimum évacue les affaires courantes et cherche une issue à sa mesure. Macron est le pire des présidents que nous ayons subis en cinquante ans.

  5. Résumé de la pensée de Macron : »Vive l’Europe et moi ».
    Quoique « Vive », c’est beaucoup dire, et parler de son « moi » c’est s’avancer beaucoup.

  6. C’est normal ce monsieur est un lâche, il a toujours eu peur de prendre des positions. Il sait faire qu’une seule chose de beaux discours

  7. Déjà pour défendre France ce type ne fait rien mis à part pour la déminuer, alors vous pensez bien qu’en ce qui concerne Israël, il ne se mouille pas trop alors qu’il devrait au contraire prendre des positions fortes contre ces assassins du hamas

    1. «  »Mais voyons!!il en a pris « des décisions fortes avec…l’ukraine et son pote vladimir »on en constate le résultat et les effets en France!!! » »

  8. « Gouverner c’est prévoir » et ces silences, ces atermoiements soulignent que nos dirigeants viennent de réaliser que la moindre position trop affirmée pourrait conduire à une guerre de civilisation sur notre territoire. Or si les émeutes de juin dernier ont pu être stoppées, là nos forces classiques seraient impuissantes. De la simple fanfaronnade utilisée pour gouverner par la peur lors de la crise du Covid par le slogan « nous sommes en guerre », nous verrions alors toute cette équipe de bras-cassés abandonner le navire et laisser à d’autres le soin de rétablir la situation. Cela rappelle évidemment à certains un épisode peu glorieux où la France fut envahie. L’histoire semble à nouveau vouloir se répéter.

    1. Effectivement l’histoire peut se répéter sous d autres formes,d autres personnages tout autant néfastes!!!!

  9. Notre président a raison de se faire discret. En matière de politique étrangère il semble attirer la haine pour la France comme son prédécesseur attirait la pluie dès qu’il mettait le nez dehors.

    1. Ainsi que la foudre,si l’on se souvient de l’avion de ce Mr qui vient de temps a autres se ballader sur les plateaux tv et y aller de ses pompeuses ?analyses!!!

  10. La volonté de
    macron pour la France n’est pas la grandeur de notre pays mais sa dilution dans une grande Europe allié et commun des états unis d’Amérique. La France ne doit en aucun cas se démarquer des autres membres de LUE. Alors l’insécurité devenus un problème majeur à égalité avec une politique mondial c’est pas son problème. L’élection de son successeur déjà désigné n’a d’égale à celle de la Nupes un électorat en grande parti constitué de membres de l’Islam politique qui vas bientôt avoir un poids décisif vue les enfants issus de l’immigration devenus une « chance pour la France ». Ils ne se sont pas trompé.

  11. J’ai l’impression que Macron est un peu comme Biden qu’il ne sait plus très bien où il est ni ce qu’il fait. Toujours est-il que son attitude et son quasi silence sont effrayant, il ne semble pas plus ému que celà de ce qui arrive à Israël, la Macronie veut continuer à financer la Palestine pays terroriste barbare, cela s’appelle de la collaboration de terrorisme. D’ailleurs Macron n’a pas employé le mot terroriste, cela en dit long sur le fond de sa pensée qui n’est pas loin de celle de Mélenchon.

    1. Votre « impression » est fausse au sujet de macron … Il sait très bien que son action n’a qu’un but: fracasser, dissoudre et atomiser ce qui fait la nation « FRANCE » ! … Il y travaille tous les jours … même quand il est « en vacance » avec la régente au fort de Brégençon ! …

      Il n’est pas « en vacances » mais bel et bien en vacance de ce que doit être un président pour le peuple … Il n’a aucune empathie pour qui que ce soit … Il n’y a rien à attendre de ce genre de coucou poli-tocard ! …

    2. Voilà un jeune homme de 46 ans,élu deux fois dont la résultante de sa politique est une dégradation des conditions de vie de la société Française,les institutions,Police,Santé,Éducation,Armée,déficit abyssale,commerce extérieur,appauvrissement des Français au détriment de certains » mieux logés « ….etc

  12. Macron semble groggy tellement il n’a plus aucune prise sur les évènements.
    Il y a bien la coupe du monde de rugby et l’espoir de descendre sur la pelouse pour la finale France-Nouvelle Zélande mais, là non plus, ce n’est pas lui qui maitrise.

    1. Groggy?non,quant il y a des « situations il se met sur pause,sans pour « consulter en secret « et ensuite venir nous faire « de la comm »!!

    2. Il peut encore aller tapoter Dupont notre demi de mêlée international et lui faire un bisou sur… la joue.

  13. L’intelligence à courte vue de Macron le réveillerait-elle ? Prendrait-il conscience qu’avec sa politique migratoire, aidé en cela par Ursula, il conduit la France vers les mêmes risques et conséquences supportées par Israël ? Introduire en masse des migrants musulmans, incontrôlés ou si peu, à flots continus, ne peut que favoriser l’infiltration d’islamistes dormants , certes, mais bien présents. Sur le territoire, les armes de guerre sont à dispositions. Un massacre à l’échelle de la France serait une lourde tache historique sur le « palmarès » de Macron. Par ailleurs, ce Président impuissant donc craintif par nature ne peut que se tenir sur la réserve . Trop de risques à soutenir ouvertement Israël. Les « beaux quartiers », là où se créent la richesse à doses de trafics, pourraient s’en émouvoir. En résumé, Macron est face à un mur qu’il a lui-même contribué à bâtir. Il a les deux pieds pris dans le béton. L’intelligence des terroristes risque fort de le surprendre en ce piteux état, pour le malheur des français.

    1. La réalité vient frapper à la porte de Macron qui imaginait le futur tout autrement. Pour l’instant son cerveau est paralysé. Mais quelle va être la réaction d’un homme instable, colérique rentré, fou furieux de l’idéologie progressiste ? Il reste toujours quelqu’un d’inquiétant surtout qu’il est soutenu par une milice privée.

    2. L’homme a la pensée complexe applique « le principe de la tortue »puis apparaît comme le pinson aux matins de printemps(quoique il n y en ait plus beaucoup )nous « chanter ses suppositions décisionnaires en meme temps!

    3. Exactement! Le Hamas a déjà installé toutes ses bombes en France par la voie des migrants et continue à le faire, il ne reste plus qu’à allumer la mèche. Les JO risquent d’être…explosifs. Les annuler ne serait pas un signe de lâcheté mais de prudence. À suivre…

  14. A propos d’absences… hier sur Cnews un intervenant poussait un coup de gueule : « où sont les artistes, où sont les footballeurs, tous ceux qui s’émouvaient du sort du petit ange Nahel ! ». C’est un fait, leur silence est assourdissant. Il est vrai qu’ils ont Mathilde Panot pour porte parole…

Les commentaires sont fermés.