Grand bruit médiatique autour de la probable candidature de Zemmour aux présidentielles. à l’appui et demande de parrainage avant-même la décision publique !

Les tout récents déclarés qui devraient alimenter la saga LR, et Barnier, se fondent dans les bruits de fond, derrière cet épisode à suspense. Pourtant, il y a, avec leur candidature, matière à commentaires motivés et convaincus. Je pense au premier qui me suggère – pardon – un sketch de Pagnol. L’accent ou la crédibilité ? Je vous laisse deviner…

En revanche, le second présente un CV politique bien alimenté, une expérience solide, du caractère et une stature qui devraient lui ouvrir une porte vers les primaires de LR , pour autant qu’elles aient lieu…

La carrure pour un président de la République française, cela me semble l’un des critères de choix important, après les quelques singeries plus ou moins croquignolesques ou comportements inconvenants de certains des prédécesseurs…

Pour revenir à Zemmour, il me semble, comme à certains, que l’analyse politique pertinente, la profonde culture et les convictions ancrées ne suffisent pas à faire un chef. Je m’en suis ouvert plusieurs fois dans ces colonnes.

Robert Ménard, sollicité de lui accorder son parrainage, n’a pas répondu positivement et s’en est largement expliqué.

Les soutiens et zélateurs en ordre plus ou moins dispersé et le dernier à 7 % sont-ils de nature à décider le prétendant à cette magistrature suprême ? Serait-il capable de déjouer les pièges politiques et ne pas se perdre dans les labyrinthes de l’administration ? J’en doute fort !

Et la France n’y gagnerait pas.

Cher Éric Zemmour, soyez réaliste, zappez votre tentation élyséenne !

28 août 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

1.9 12 votes
Votre avis ?
116 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires