Centrafrique : bientôt une base russe… sur le même sol que les Américains ?

bangui

Tandis que la récente élection du président sénégalais risque, une nouvelle fois, de voir les troupes françaises forcées de quitter un nouveau pays d’Afrique, la première base russe pourrait surgir sur le continent africain. C’est en République centrafricaine (RCA) que cet événement d’un genre nouveau pourrait avoir lieu, ainsi que l’indique l’ambassadeur russe à Bangui, Aleksandr Bikantov, dans une interview, accordée à l’agence russe Tass et datée du 26 mars : « Les ministères de la Défense des deux pays poursuivent les négociations [et] des efforts sont en cours pour choisir un emplacement pour la base », a-t-il annoncé.

Le pouvoir centraficain enthousiaste

Si l’emplacement et les modalités précises de l’implantation de cette emprise sont encore à définir, le monde politique centrafricain se montre enthousiaste. Le 16 janvier, le conseiller de la présidence Fidel Ngouandkika déclarait déjà, comme le rapporte Le Figaro : « Nous sommes engagés à 1.000 % envers la Russie et nous pensons que la Russie doit rester avec nous. » Il indiquait également que les anciennes infrastructures de Berengo, datant du régime de Bokassa, seraient idéales pour accueillir un tel projet et qu’elles seraient en mesure d’héberger jusqu’à 10.000 militaires russes.

Russes et Américains implantés dans le même pays

Depuis la fin de l’opération française Sangaris en 2016, la RCA aux abois, en proie à une violente guerre civile que la présence française n’avait que provisoirement apaisée, s’était tournée vers les Russes, et plus particulièrement vers la milice Wagner. Depuis 2018, Wagner avait étendu son emprise sur le pays. Malgré de cruelles exactions, que certains groupes armés centrafricains essaient de combattre, Wagner, au nom de la Russie, a acquis une importance considérable en RCA. En parallèle, la mort du leader historique de cette milice, Evgueni Prigojine, a incité les Centrafricains à passer un accord de coopération avec les États-Unis, le 24 décembre dernier. Les troupes russes et américaines vont ainsi, pour la première fois, opérer sur le même sol. « Du jamais-vu depuis la guerre froide », commente Thierry Vircoulon, chercheur à l’IFRI, dans une interview accordée au Figaro. Il ajoute, avec un tragique pragmatisme, que les Français ne sont « plus que spectateurs ».

Et la France ?

Au fond, vu du côté français - qui doit, n’en déplaise aux pro-Russes fanatiques comme aux pro-UE aveugles, demeurer le nôtre -, c’est bien de cette perte d’influence qu’il s’agit, et de ses implications concrètes sur notre déclassement. La gestion des relations franco-africaines par la France, faite au petit bonheur par des « petits mecs », comme le dit l'africaniste Bernard Lugan, a sonné le glas de cinq décennies de politique paternaliste à la Jacques Foccart. Est-ce à dire que c’était mieux avant ? Peut-être pas. Est-ce pour autant mieux maintenant ? Il est certain que non. Il n’y a qu’à regarder…

La France essaie, comme elle le peut, de colmater les mensonges de la Russie, de les « débunker », comme on dit de nos jours. Autant vider la mer avec une fourchette. Dans l’épaisse forêt des discours contradictoires, c’est le compétiteur le plus agressif qui gagne. La Russie l’a bien compris, puisqu’elle se prépare à installer une base militaire dans un pays au sein duquel la France, jadis, installa un empereur fantoche dont elle finança le couronnement. Il est peut-être temps d’oublier notre vieux complexe colonial et de nous demander, en toute franchise, ce que nous avons raté et dans quelle mesure nous avons fabriqué, avec notre décadence, notre propre déchéance.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

35 commentaires

  1. À l’indépendance de l’Algérie, il y eut une guerre fratricide entre l’ALN, et le FIS. Résultat, en France nous avons hérité du Fils. On connaît, si votre mémoire n’est pas défaillante, le résultat de cet héritage. Pauvre Français vous héritez pas du meilleur, mais du pire. Vous êtes tellement chanceux que ceux qui vous ont seriné pendant des années, que l’immigration était une chance pour la France, que vous avez cru, or vous êtes la serpillière à l’entrée de la France pour que ces gentils migrants s’essuient les pieds sur votre face. Formidable, vous pouvez encore vous regarder dans une glace.

  2. Les américains, comme les russes agissent en regard de leurs intérêts commerciaux, quand les pays européens, eux, font la morale pour en arriver à se faire détester !

  3. Qu’est-ce que la la France a raté ? Les sanctions Russes la coopération avec l’Afrique et faire de la morale aux africains et de la repentance inutile et de la discrimination positive quand ils viennent en France . La veulerie se retourne contre des personnes faibles qui ne prennent pas leur destin en charge quelque soit ses origines.

  4. Pour faire court, rester léger mais conscient, ce que nous avons raté ce sont les 2 dernières échéances électorales qui nous ont valu le président que nous avons. Faites confiance à la gauche mondialiste !!! Et vous ne cesserez pas de vous poser des questions ?

    • Pousser les « 2 dernières échéances électorales » jusqu’à 4 ne serait sans doute pas excessif. La dynastie des présidents indignes n’a pas commencé avec Macron, même s’il en est, et de loin, le pire.

  5. Nous (les Français en Afrique) n’avons rien raté : nos gouvernants si ! Dès que Poutine aura disparu il faudra revenir (après Macron) en Afrique francophone avec une offre généreuse, ferme, et créative: le co-développement . Nous avons besoin les uns des autres et on se connaît bien.

    • Malheureusement il me semble déjà avoir entendu de tels propos. « Une aide généreuse » dites-vous et en faveur de qui ? Des populations, des gouvernements tyranniques qui se les approprient, de quelques ONG aux salaires et privilèges exorbitantes pour certaines d’en elles du moins ou alors pour quelques minerais que nous pourrions nous procurer ailleurs. Et en retour les états contributeurs et les peuples occidentaux surtout qui les composent ils en retirent quoi ? Une immigration massive attirait par un système social exergue voir en faillite une délinquance systémique sans emploi dans un pays comptant déjà 4 millions de chômeurs et ou nous comptons malheureusement de plus en plus de démunis nationaux, ou peut-être alors la possibilité pour quelques individus aventuriers ou entreprises opportunistes d’effectuer de confortables profits a bon compte, individus cher monsieur soyez en convaincu que je n’aurais pas l’indépendance voir outrecuidance de vous compter.

    • Pour les africains ce que vous appelez le co-développement ne sera rien d’autre qu’un nouveau colonialisme qu’ils rejetteront.

  6. Dont acte, cessons immédiatement les aides aux développements et les transferts de fonds des ressortissants des pays contribuants de manière significative aux PIB de ces états désormais hostiles à la France. N’acceptons plus d’individus venant de ces pays. Séparons le bon grain de l’ivraie sur notre territoire en n’attribuant des prestations sociales qu’aux personnes parfaitement intégrées et méritantes, il en existe. Les autres, a défaut de pouvoir éventuellement les chasser, partiront retrouver leurs nouveaux protecteurs et amis, qui seront certainement aussi benoîtement généreux que nous le sommes à leurs égares.

  7. Quand on laisse la diplomatie aux mains de « petits mesc » qui n’y connaissent rien, qui n’ont aucune culture , aucun savoir faire dans les relations si subtiles avec les Africains et surtout qui se la « pète », il n’y a rien d’étonnant à voir notre pays , qui fût une grande Nation, réduit à rien. Séjourné , « ministre des Affaires Etrangères »….il y a de quoi rire … pour ne pas pleurer

    • Séjourné n’est guère différent de ses « collègues », un peu de rattrapage en français, et il sera à leur hauteur. Quand j’écris hauteur…

    • Il a certainement des qualités particulières que vous ignorez mais pour ce qui est en Affaires Etrangères c’est le cancre parfait.

  8. En 1962 ,j’étais dans un magnifique camp militaire à BOUAR en Centrafrique !! Mais c’était AVANT !!! Quand la France représentait quelque chose !!!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois