Depuis le 1er juillet, les abattoirs de la SVA Jean Rozé ont cessé de pratiquer les abattages casher et au nom du bien-être animal, rapporte 20 Minutes.

En France, l'abattage sans étourdissement est interdit, sauf lorsqu'il s'agit de respecter les rites propres à aux religions musulmane (halal) et juive (casher). Cela, « afin de garantir le libre exercice des pratiques religieuses », a expliqué le ministère de l’ et de la alimentaire.

Les deux abattoirs de la vitréenne d’abattage (SVA), situés à Vitré (Ille-et-Vilaine) et Trémorel (Côtes-d’Armor), ont déclaré vouloir accompagner « la prise de conscience sociétale ». Selon eux, « les attentes générales de la concernant la bientraitance animale ont très significativement évolué au cours des dernières années ». Il s'agit donc pour le groupe des Mousquetaires de s'adapter à ces attentes nouvelles.

La SVA précise que, « sur 300.000 bovins abattus par an, l’abattage rituel concernait 15 % des animaux ». Le groupe affirme donc que « cet arrêt sera sans conséquences significatives sur les process de travail ».

6795 vues

28 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.