À Marseille, Jordan Bardella et Marine Le Pen séduisent la jeunesse !

IMG_4012 (1)

Il est midi, les portes du parc Chanot s’ouvrent. Non loin du Vélodrome de Marseille, ce n’est pas un match de foot ou un concert qui se prépare, mais le meeting de lancement de la campagne du Rassemblement national pour les élections européennes. Donné largement en tête des sondages (entre 29 et 31 %), le premier parti d’opposition ne compte pas s’en tenir là. Sur les chaises, des drapeaux français sont déposés ainsi que des pancartes variées « Vivement le 9 juin ; Marine et Jordan ». En effet, si la tête de liste européenne et chef du parti Jordan Bardella est la tête d’affiche de ce meeting, Marine Le Pen y est tout autant attendue.

L’Europe : oui, mais la France d’abord !

Sur le podium, pas de drapeau européen. Le drapeau français trône, souverain. Une décision audacieuse pour un meeting de lancement de campagne pour l’élection européenne. Les opposants au RN ne manquent pas de soulever ce qui peut sembler une incohérence. Mais le fil rouge de ce meeting pour le RN, peut-être même de cette campagne, c’est la (re)construction d’une Europe au sein de laquelle les nations restent souveraines.

Les prises de parole s’enchaînent. Franck Allisio, député du RN des Bouches-du-Rhône, ouvre le bal en accueillant sur ses terres les deux pontes de son parti. Vient ensuite le discours de Marine Le Pen, puis de Jordan Bardella. Au menu : le bilan du mandat d'Emmanuel Macron, les solutions portées par le RN, l’importance du vote patriote. En un mot : l’Europe, oui, mais la France d’abord ! Le nouveau slogan de la campagne le résume bien : « La France revient, l’Europe revit ! »

Les jeunes avant tout !

Dans l’assemblée, toutes les générations sont captivées. La jeunesse, surtout. Elle, pourtant si touchée par le triste phénomène de l’abstention, est présente au rendez-vous, largement représentée. « Les jeunes avec Bardella », c'est ce que l’on peut lire sur de nombreuses pancartes. Lorsque la Marseillaise est entonnée, ce sont les jeunes qui entourent Marine Le Pen et Jordan Bardella. Et lorsque les deux figures de proue du RN descendent de l’estrade pour un bain de foule intense, ce sont les jeunes qui se massent pour obtenir un selfie avec l’un ou l’autre, jusqu’à mettre en difficulté les services de sécurité.

Bardella sait comment faire : pour que ces jeunes s’identifient à lui, il rappelle, lors de son discours, qu’il y a cinq ans encore, il n’était qu’un simple militant. Il s’adresse à sa « chère Marine » en ces termes : « Il y a cinq ans, vous m’aviez adressé votre confiance. Depuis, je n’ai été habité que par une seule chose : me montrer digne de cette confiance et ne jamais vous décevoir. » Les cris de la foule électrisée s’élèvent. Les jeunes se sentent comme lui, ils ne voudront pas le décevoir … Le RN cherche à mobiliser et fidéliser ses électeurs, galvanisés par la perspective de la victoire. Le 9 juin, c’est le « jour 1 de l’alternance » et le RN compte bien séduire les jeunes générations pour parvenir au pouvoir en 2027. La campagne est lancée en fanfare. Il faudra tenir le rythme !

Raphaelle Claisse
Raphaelle Claisse
Journaliste stagiaire à BV. Etudiante école de journalisme.

Vos commentaires

53 commentaires

  1. STEED écrit que Reconquête ne veut pas sortir de l’OTAN, souhaite-t-il faire de la désinformation ou parle-t-il simplement sans savoir ? Eric Zemmour a été très clair sur le sujet, il dit clairement qu’il veut sortir du commandement militaire intégré de l’OTAN, ce qui revient à dire, revenir à ce qui avait été fait par le Général De Gaulle. Il suffit de revoir ses réponses sur C News, BFM et à l’émission C’dans l’air.

  2. Il n’y a pas de doute sur le fait que Jordan Bardella a un certain charisme, mais le vote des députés RN pour la constitutionnalisation de la loi sur l’avortement qui ne mentionne même pas le droit de conscience des médecins, ne me met pas du tout l’eau à la bouche.

    • Il est clair que la clause de conscience est sauvegardée. De toute manière, elle est déjà inscrite dans la Constitution. » […] la liberté de conscience, protégée de longue date par le Conseil constitutionnel (décision du 23 décembre 1977), qui «est au nombre des droits et libertés que la Constitution garantit» et «résulte» de l’article 10 de la Déclaration de 1789 ainsi que, dans le cadre particulier des relations de travail, de l’alinéa 5 du Préambule de la Constitution de 1946 (décision QPC du 18 octobre 2013). » La majorité des RN a voté pour, y compris Marine Le Pen, mais près d’un quart a voté contre ou s’est abstenu. Le même phénomène s’observe chez les LR. Mais ils auraient été condamnés par le tribunal médiatique s’ils avaient voté contre. Un comble…

  3. Surprenant effectivement quand on sait que la sortie de cette union européenne calamiteuse et mafieuse, pas plus que de l’Otan n’est ni au programme du Rn, pas plus qu’à celui de Reconquête, quel changement espérer pour la France sinon la continuité de ce que nous connaissons et vivons, rien ne changera le comprendrons nous un jour ?

    • Vous écrivez n’importe quoi, Eric Zemmour a mentionné à plusieurs reprises qu’il souhaite la sortie du commandement militaire intégré de l’OTAN pour revenir à ce qui avait été fait par le Général De Gaulle. (voir ses interventions sur C News BFM et à l’émission C’ dans l’air) Il est très clair sur la question. Quand on aborde ce sujet, on se renseigne avant, à moins que votre but soit de faire de la désinformation.

  4. Rappel important : ces résultats prometteurs sont à mettre en parallèle avec la quasi-totalité des médias qui font campagne de désinformation politico haineuse contre le RN . Donc bien comprendre que si ces «  journaleux » de kermesse , diplômés de l’école de journalisme de la pravda , avaient ne serait-ce qu’une once de déontologie journalistique , les tièdes et autres électeurs frileux indécis comprendraient mieux la situation de ce pays .

  5. Enfin, une lueur d’espoir au fond du tunnel…Je m’en réjouis même si je voterai Reconquête… L’important étant de toute manière de tirer les leçons du passé et d’envoyer aux oubliettes tout les traitres à la nation.

    • Steed plus haut mentionné fait de la désinformation quand il dit que Reconquête ne veut pas sortir de l’Otan. Pour ce qui est du RN, je n’en sais rien. Je voterai sans hésiter RECONQUÊTE.

  6. Les critiques pathologiques reprochent à Jordan Bardella de ne pas s’être étendu sur un grand catalogue de propositions pour réformer tout ce qui ne va pas. Mais comme rien ne va, il ne pouvait pas non plus passer 3 jours à énumérer tout ce qui ne va pas.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois