Deux nuits de suite, lundi 7 et mardi 8 juin, des croix en fonte ont été volées ou saccagées au cimetière de Genêts, classé monument historique de la baie du Mont-Saint-, relate La Gazette de la Manche.

Des tombes saccagées

Mercredi 9 juin 2021, c’est dans la matinée que le pillage du cimetière de Genêts (Manche) a été constaté par des habitants qui ont à cœur d’entretenir les sépultures de leurs proches. L’allée centrale du cimetière était jonchée de débris : des morceaux de croix en fonte, des plaques funéraires brisées…

Prévenu par des habitants, le maire, Catherine Brunaud-Rhym s’est rendu sur place. « Quand j’ai vu les dégâts, j’en aurais pleuré. Notre église est classée monument historique comme son enclos. C’est une des spécificités du village, c’est comme au Mont-Saint-Michel. Cet enclos a valeur de jardin public pour les habitants. Comme l’église, il est très fréquenté », explique-t-elle.

 17 croix en fonte volées

Les pilleurs du cimetière sont, semble-t-il, intervenus une première fois le lundi 7 juin dans la nuit et ont arraché les croix dans le cimetière des enfants, avant de revenir la nuit suivante. Au total, 18 tombes ont été saccagées et 17 croix en fonte volées. Des croix cassées, découpées en morceaux et parfois abandonnées sur place.

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme matière première.

L’enquête a été confiée à la gendarmerie.

14 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.