Romain Espino : « Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la pression sur Génération identitaire est bien plus forte »

Conséquence de l’opération de Génération identitaire au col de l’Échelle, en avril dernier, pour empêcher des illégaux d’entrer sur le territoire national, son porte-parole, Romain Espino, n’a plus d’emploi aujourd’hui, notamment suite à la pression exercée par des militants d’extrême gauche. Il réagit au micro de Boulevard Voltaire.

Suite à l’opération de Génération identitaire au col de l’échelle, vous n’avez plus d’emploi. Cela est en grande partie la conséquence de la pression exercée par des militants d’extrême gauche sur les réseaux sociaux.
Comment cela s’est-il passé ?

Notre action ‘’Defend Europe’’ a été bien médiatisée et a rencontré un certain succès. J’ai eu la chance de porter la parole de Génération identitaire sur cette action. Cela m’a valu d’être attaqué personnellement sur le plan professionnel. Nos opposants n’ont pas d’argument contre notre action en elle-même. Elle remporte par ailleurs le soutien de nombreux Français.
Ils décident donc d’attaquer les militants personnellement. Mon entreprise a été harcelée sur les réseaux sociaux ainsi que sur son standard téléphonique. Certains militants extrémistes se sont présentés au siège de l’entreprise. À cause de cette pression, j’ai été de plus en plus mis à l’écart. Retrouver un emploi dans mon secteur d’activité avec cette étiquette de personne politiquement engagée, patriote, identitaire qui plus est sera extrêmement difficile.

Comment avez-vous vécu ce lynchage sur les réseaux sociaux ?

Il faut encaisser les attaques. Elles font partie de la vie du militant et de l’engagement. Une fois que l’on est passé outre, on s’aperçoit que les soutiens sont extrêmement nombreux. J’y trouve beaucoup de réconfort et de fierté. Nombreux sont ceux qui font des dons sur le site de Génération identitaire et sur ma page Tipeee.
Ils soutiennent notre action et souhaitent que je puisse continuer à m’investir pleinement. Je remercie tous ces gens. Et je m’attache beaucoup plus désormais aux soutiens qu’aux attaques.

La plateforme Tipeee permet-elle aux internautes de vous financer un « salaire » pour vous permettre de continuer à travailler au sein de Génération identitaire ?

Retrouver un emploi dans mon secteur d’activité est aujourd’hui extrêmement compliqué. De ce fait, j’ai la chance de pouvoir donner du temps à Génération identitaire. C’est pourquoi j’ai voulu, par le biais de ma page Tipeee, proposer à tous ceux qui soutiennent notre combat de leur donner l’opportunité de participer à notre action en donnant régulièrement des sommes d’argent pour financer mon action au sein de Génération identitaire.
Cela permettrait à Génération identitaire d’avoir un porte-parole à plein temps entièrement dévoué à l’action militante.

Avez-vous prévu d’autres actions équivalentes à celle du col de l’échelle ?

Qu’elles soient locales ou nationales, nos actions avec Génération identitaire se poursuivront. Aujourd’hui, plus que jamais. Nous continuerons également à nous investir sur les missions ‘’Defend Europe’’. Nous mènerons encore des actions d’envergure comme celle du col de l’échelle. Si les dates et les actions en elles-mêmes ne sont pas encore prévues, il y en aura. C’est certain!

Vos comptes Twitter et Facebook ont été censurés. Comment espérez-vous toucher l’opinion sans ces réseaux sociaux qui sont malheureusement devenus incontournables ?

Il est vrai que nous avons subi une censure assez virulente et très offensive depuis l’élection de Macron. La pression sur Génération identitaire est bien plus forte, même si elle est exercée d’une manière peut-être un peu plus discrète. Des comptes Facebook et Twitter sont fermés. Les membres de l’État s’en félicitent.
Nous avons l’avantage de bénéficier de l’ouverture de nouvelles plateformes. Technologies. Nous en profitons et arrivons à rebondir et à communiquer avec nos soutiens. À partir du moment où notre message est légitime et que les gens nous soutiennent, nous trouverons toujours un moyen d’échanger avec eux. Même s’il y a un effort à faire, nous parvenons à rebondir. Nos soutiens sont toujours présents et nous continuerons à nous investir pour eux.

Commentaires fermés sur Romain Espino : « Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la pression sur Génération identitaire est bien plus forte »

À lire aussi

Des proches d’Emmanuel Macron revendiquent d’avoir participé à cette censure. Ce n’est pas acceptable !

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLe 14 mai dernier, par un courrier, Romain Esp…