Un certain collectif Les Chemises blanches a publié une vidéo dans laquelle plusieurs de ses membres traversent à vélo le centre-ville de Rennes, vêtus de niqabs aux couleurs des différents maillots du Tour de France, sur la bande-son de la chanson « La Bicyclette », d’Yves Montand.

Par cette vidéo publiée sur YouTube, ils veulent tourner en dérision la décision du maire de ne pas accueillir le départ de l’édition 2021 du Tour de France qui, par conséquent, partira de Brest.
Le maire socialiste Nathalie Appéré a, en effet, refusé d’accueillir le départ du Tour de France en 2021, dénonçant la « gestion catastrophique des déchets », «l’empreinte carbone très importante», l’« image sexiste de la femme » attachées, selon elle, à cette compétition populaire. En revanche, Rennes pourrait accueillir la Cyclonudista, une balade cycliste nudiste militante.

Par ailleurs, le collectif reproche au maire de Rennes d’avoir inauguré un centre culturel islamique en 2019, en présence de fillettes voilées, et d’avoir autorisé le burkini dans les piscines municipales.
« C’est par les petits gestes comme ça que la culture française recule grâce à nos élus. […] Madame le maire, les Chemises Blanches ne vous oublieront pas », met en garde le porte-parole du collectif en fin de la vidéo.

Ce même collectif est à l’origine de la reconstruction de la croix du pic Saint-Loup, près de Montpellier, après sa destruction.

29 août 2020

À lire aussi

Un calendrier de l’Avent pour aider nos artisans et artistes français !

L’année 2020 a été terrible pour le savoir-faire français. Boulevard Voltaire se fai…