Le second tour des élections législatives qui se tiendra dimanche prochain ne laisse guère de choix satisfaisant pour une majorité de Français ayant à choisir entre la coalition de gauche Nupes et le parti présidentiel Ensemble !. Entre ces deux géants, des citoyens authentiquement préoccupés par la France hésitent entre l’un et l’autre. Il semble donc nécessaire de préciser ce qui se joue afin d’éclairer leur comportement. Pour commencer, il faut garder en tête que Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron concourent tous les deux au même but : la destruction de la France et de notre civilisation.

Nul besoin de revenir sur les positions récentes de Jean-Luc Mélenchon devenu le chantre du wokisme et du courant décolonialiste, recevant pour les présidentielles un soutien massif des musulmans de France, et appelant de ses vœux la « créolisation » du pays. Une majorité Nupes à l’Assemblée nationale hâterait l’effondrement de la France. Ce que nous perdrions en matière de culture et de civilisation, nous ne le retrouverions jamais ou avec mille difficultés, car il est toujours plus facile et plus rapide de détruire que de reconstruire ce que l’on a perdu. En tant que conservateurs, nous ne pouvons pas accompagner cette vague rouge jusqu’à notre parlement. De l’autre côté, le bilan du dernier quinquennat d’Emmanuel Macron nous fait entrevoir ce que sera l’avenir de ce pays avec une majorité présidentielle dans l’hémicycle : intensification du fédéralisme bruxellois, inféodation de l’Élysée aux adeptes de la mondialisation sauvage, émergence du capitalisme de surveillance, retour probable de la dictature sanitaire et du contrôle social, sans compter l’accroissement des flux migratoires et de la violence endémique qui l’accompagne.

Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron sont les deux faces d’une même pièce et n’ont comme seul et unique horizon que le dépeçage de la France. L’un souhaite utiliser son prolétariat de substitution – les communautaristes « anti-racistes » et le lobby LGBT – pour parvenir au pouvoir et promouvoir son idéologie anti-française. L’autre entend livrer notre pays aux bureaucrates de Bruxelles et aux GAFAM qui continueront à refaçonner notre pays pour accroître sa rentabilité marchande. L’un comme l’autre sont d’authentiques ennemis de la France. D’ailleurs, leur opposition n’est qu’apparente. Dans les faits, ils marchent main dans la main et se nourrissent mutuellement, l’un en se présentant comme l’unique défenseur des causes sociales et en revendiquant les pires excès du progressisme, l’autre en faisant mine de résister pour finalement courber l’échine afin d’en mieux tirer parti. D’ailleurs, dans la deuxième circonscription de la Nièvre, les responsables d’ Écologie les Verts appellent à voter pour la majorité présidentielle mieux placée pour faire barrage au Rassemblement national plutôt que pour Nupes. Ceci prouve que leurs votes peuvent tout à fait être interchangeables (Sud Ouest, le 15/06/2022.). Puisqu’ils seront nos adversaires pendant les cinq années à venir, le combat doit commencer aux législatives : aucune de nos voix ne doit leur revenir.

En face, ces deux mouvements auraient dû rencontrer des forces d’opposition solides. Mais les Républicains, dans leur majeure partie, ont perdu leur ancrage de droite, ils ont souvent préféré se conformer à la majorité présidentielle, se scandaliser avec la gauche contre leur propre camp pour éviter le combat culturel, et entretenir un front républicain contre la pseudo menace d’une « extrême droite » qui ne propose rien de bien différent que le programme d’union RPR-UDF des années 90. Enfin, au Rassemblement national, le refus systématique d’alliance a empêché la droite de conviction de former un groupe de députés solides, aptes à apporter une véritable opposition au tandem Macron-Mélenchon. Il n’en sera rien, hélas, et cela sera très dommageable non seulement pour l’avenir de nos mouvements, mais surtout et avant tout pour l’avenir de la France laissée aux mains de ses fossoyeurs pour cinq années supplémentaires.

Quoi qu’il en soit, il est évident que le choix électoral pour le second tour reste de la responsabilité de chacun. Chaque Français agit en son âme et conscience pour le bien commun et pour la France. Mais chacun doit également garder en tête la responsabilité qui est la sienne : les cinq années à venir façonneront l’avenir de notre pays et de nos enfants. Lorsque ces derniers se perdront intégralement dans une société déculturée, surveillée, à la croisée entre les dérives progressistes qui dénaturent l’être humain, et l’Islam conquérant qui l’enchaîne, il sera bien tard pour tenter de faire machine arrière. Une seule certitude nous habite : le combat ne s’arrêtera pas dimanche soir. Sans nul doute, il va même s’intensifier. Dans un esprit de résistance, et avec des propositions concrètes, nous le mènerons sans relâche.

1164 vues

16 juin 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

18 commentaires

  1. Possible que ça ne dure pas 5 ans : on va voir en octobre quand le lider maximo et les syndicats tenteront un coup de force. Quant aux 42 % des patriotes, disloqués par MLP EZ et les LR ils ne compteront pas : chacun continuant très intelligemment à essayer de faire un croche patte à l’autre .

  2. Toujours de très bonnes analyses mais que doivent faire les « militants de base » à part cotiser et faire la claque. Dimanche je ne voterai pas car ma droite ne fait rien. Pas de wokisme de décolonialisme, d’écologie et…. rien, aucun thème de combat pour fédérer cette énergie de ces nombreux Français de droite, ainsi 100 000 adhérents à reconquête qui s’ennuient. Philippot, par exemple, a agit et ça marche, alors !!! L’assemblée n’a plus de pouvoir et le peu qu’elle a n’est pas mis en oeuvre.

  3. tout aura été fait pour amener l’islamo-gauchisme aux portes du pouvoir. Matraquage anti droite ( toute la droite, y compris et surtrout LR pour ne pas concurrencer zupiter) par des médias principalement de gauche..; mais « en même temps », lorsqu’il faut choisir entre deux populismes, lrem ( le new ps) choisit l’islamo-gauchisme de la nupes… donc lrem/nupes, c’est bonnet blanc et blanc bonnet!

  4. Lorsque le duel oppose Nupes à Ensemble, un seul vote possible, le vote blanc. Par contre en cas de duel avec le RN ou un opposant patriote, aucun doute possible. Dans tous les cas aucun vote pour Nupes ou Ensemble. Nous devons faire barrage à ces destructeurs. Cela pourrait s’appeler le  » Front Français « .

  5. Sans Majorité de Gvt, ce sera la Foire d’empoigne !
    A l’Assemblée… puis dans la rue !
    Si c’est le Prix à payer, allons-y !

  6. C’est peut être la dernière fois que l’on aura la capacité de voter, devant le danger qui s’annonce du tirage au sort (impartial car garanti par le gouvernement) du Conseil National de la Refondation qui s’annonce. On voit déjà les conséquences : arrêt des moteurs thermiques, arrêt du gaz Russe (sauf pour les Allemands qui trouveront bien une échappatoire), inflation galopante, incapacité à payer les retraites, mensonge organisé, insécurité, enseignement défaillant, santé en berne.

  7. Excellent article, merci monsieur .Il est de notre devoir à nous les parents et les anciens de vieller au bien de nos bambins .Perpétrer les traditions , inculquer les valeurs , rappeler l’histoire qui a fait ce pays et tant de choses .Soyons à l’écoute de nos jeunes , vigilants de ce que certains veulent leur faire avaler et surtout les protéger de tous ces abrutis destructeurs .

  8. Merci J F P pour ce message d’espoir. Perso ayant vécu une partie de ma vie (jeunesse) en Afrique noire, les couleurs et le mix ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Mais là la France millénaire, des Lumières, va s’éteindre, sachant où les Frères Maçons du Mondialisme (G.O.F.) et Wokisme, etc veulent arriver, c’est dramatique. Ils ont investi la Planète….L’Orthodoxie tient bon pour l’instant

    1. C’est justement à cause des Lumières que nous en sommes là. Mélenchon me fait penser à Robespierre !!!

  9. Macron ne vaux pas grand chose mais Mélenchon c’est bien pire lui il veux tuer notre pays

    1. Quelle différence entre pour l’un  » tuer le pays  » et pour l’autre  » le liquider  » … ???

  10. La question est : comment les français peuvent-ils être aussi aveugles ?? Merci aux médias quasiment tous vendus. Réveillez vous m’enfin ! Phillipe et les autres avaient prévenu c’était quasiment la dernière chance ces présidentielles pourries ! Je suis très pessimiste sur l’avenir de mes enfants et petits-enfants oui. Votez RN il faut à minima un groupe important pour essayer de résister mais avec ces deux immondes nous sommes mal !

  11. Monsieur Poisson vous le dites;
    « chacun doit garder en tête la responsabilité qui est la sienne. »,
    mais combien il est difficile de faire entendre raison à une populace décérébrée par trente ou quarante ans de soumissions quotidienne au rouleau compresseur des médias. Quand la France agonise, c’est que la république fonctionne mal.

  12. C’est bien pour ça que je rejoindrai le parti « abstentionniste » ce dimanche qui vient. Cordialement.

    1. Non, moi je voterai blanc. Je serai au moins comptabilisée sans la participation. Et si nous en faisions une consigne de vote et que les votes blancs devenaient majoritaires, cela aurait déjà un sens qui devrait être considéré. ????

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter