En ce milieu du mois d'août, à l'occasion des traditionnelles férias de Dax (Landes) ou de Béziers (Hérault), des corridas, avec mise à du taureau, sont organisées dans les arènes. Une pratique qui reste légale. En effet, si la loi punit sévèrement les sévices graves ou les actes des cruauté envers les animaux, cela ne s'applique pas « aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée », ce qui est le cas à Dax, Béziers ou encore à Arles (Bouches-du-Rhône). Rappelons qu'en 2011, alors que Frédéric Mitterrand était ministre de la Culture, la tauromachie avait été inscrite à l'inventaire du culturel immatériel de la France. La en France, une exception de plus en plus contestée, au point que Robert Ménard, maire de Béziers, déclarait au Midi libre, le 11 août dernier : « Je crains qu'on ne vive les dernières corridas en France. » Alors…

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

6329 lecteurs ont répondu au sondage.

3422   54%     OUI

2814   44,5%  NON

    93      1,5%  Ne se prononcent pas

33397 vues

13 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter