Peut-on cultiver sans eau, sans irrigation ? Alors que la connaît une historique, Le Parisien pense avoir trouvé la solution et interroge un maraîcher qui affirme ne pas arroser ses cultures. La vidéo est vue plusieurs millions de fois. M6 et 3 reprennent l’information et réalisent chacune un reportage. Les agriculteurs, quant à eux, dénoncent un reportage pour « bobos parisiens ». s’est rendu du côté de Bergerac pour comprendre pourquoi ce reportage est problématique.

10972 vues

13 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

31 commentaires

  1. les dits BOBO prennent les agriculteurs pour des bouzeux……. eux seuls ont la science infuse…..! mais le problème se situe également dans un autre domaine : les provinciaux….. que ces mêmes bobo méprisent,

    1. Les dits « bobos » se nourrissent de graines venues d’Asie…On comprend leur aversion pour les légumes made in Périgord et les méthodes culturales des croquants de cette province…Ceci dit, l’ecroc qui a été interrogé et prétend cultiver sans eau devrait être poursuivi pour mensonge, diffamation envers les agriculteurs de France et pour finir devrait être pe,ndu haut et court à une des branches de ses plants de tomate miraculeux…

    2. Que voulez-vous, ces Bobo ne connaissent que les boites de raviolis et les chips, ils ne faut pas leur en demander plus !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter