Pour assurer la vente d'un pot de crème anti-âge à 650 € les 50 ml, la marque Guerlain n'a pas lésiné sur l'argumentaire. Les termes savants utilisés pour décrire la nature du produit amènent le client potentiel à se replonger dans ses manuels universitaires. Un premier effet de rajeunissement se fait sentir.

« Crème impériale gold nobile ». Sous cette appellation clinquante, les ex-jeunes concernés découvrent un explicatif chargé de novlangue mâtiné d'un ésotérisme de bon aloi venu tout droit des laboratoires les plus éloignés. La collaboration avec des biophysiciens de l'université Palacky en Tchéquie fut fructueuse. La découverte est de taille. Pour 13.000 euros le litre, nous accédons enfin à « une nouvelle voie de réjuvénation cosmétique pour la peau née de la science quantique ». Quel sexagénaire n'a jamais rêvé de réjuvéner ?

Passé cette évidence, les réseaux sociaux se gaussent du terme « quantique ». Le physicien Étienne Klein se moque de cette crème devenue drolatique sous le coup des plaisanteries des uns et des autres. Non contente de son incursion dans le monde très fermé de l'infiniment petit, la marque étale sur le lecteur une deuxième couche de révélations stupéfiantes qui lui feront retrouver l'éclat de ses 15 ans. Apposés avec parcimonie, quelques faux boutons d'acné viendront parachever l'effet recherché. C'est à s'y méprendre !

La littérature du service marketing émerveille les amateurs de formules magiques. « Aspect repulpé » et « pouvoirs prodigieux » finissent de convaincre les tourmentés de l'âge. Cerise sur la carte bleue : « La recherche Guerlain révèle une découverte majeure : les cellules de la peau émettent de la lumière à l’échelle quantique. » En période de Noël, l'argument tombait à point. Nul besoin de guirlandes clignotantes, maman se tiendrait près du sapin.

Selon Le Huffington Post, Étienne Klein n'a rien compris à la notice. Veut-il ainsi éviter d'avoir à offrir cet élixir coûteux à son épouse ? Nous n'écarterons aucune hypothèse.

Suite à la vague de taquineries, Guerlain prend « acte des interrogations ou risques de confusion autour de l'utilisation du terme quantique ». Une révision à la baisse de la prétention scientifique est à l'ordre du jour. Il s'agit d'une crème, disons, sympathique. Nouvelle stratégie à venir. La marque « a donc décidé de repréciser sa communication afin de lever toute ambiguïté ». Le slogan « Seuls les vieux ont les moyens de rajeunir » tient la corde.

5429 vues

05 janvier 2024 à 17:03

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

19 commentaires

  1. Quelle ne fut pas ma déconvenue de constater que la richissime langue française n’offre aucune définition par extension du terme quantique. À savoir; abstrait, fumeux, voire insondable. Il va sans dire, leur méthode de mercatique est tout sauf quantique.

Les commentaires sont fermés.