Institut Curie : la démolition du Pavillon des Sources suspendue

Brève breve

La démolition du Pavillon des Sources de l'Institut Curie, dans le Ve arrondissement de Paris, devait débuter le 8 janvier. Le ministre de la Culture, Rima Rima Abdul-Malak, a obtenu du président de l'Institut Curie, Thierry Philip, « qu'il suspende » sa démolition.

La décision fait suite à la mobilisation de quelques médias, au nombre desquels BV, et de personnalités comme Stéphane Bern : « On ne peut pas à la fois demander le réarmement culturel et intellectuel de la France et détruire ce qui fait sa mémoire et sa fierté », a déclaré l'animateur sur France Culture, évoquant la « dimension mémorielle et symbolique, donc patrimoniale », du Pavillon.

De son côté, le président de l'Institut Curie justifiait la démolition du Pavillon des Sources, expliquant qu’il était « un bâtiment radioactif, extrêmement dangereux, et fermé depuis cinq ans sur ordre des autorités sanitaires ».

La Tribune de l'Art, qui avait milité en faveur de la sauvegarde du bâtiment, salue la suspension mais rappelle que, « pour l’instant, rien n’empêche la démolition sans une instance de classement ».

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois