[Satire à vue] François Bayrou et l’accès gratuit aux soins médicaux

François Bayrou

Lorsque François Bayrou paraît, les idées fusent. Consulté sur le prix des consultations jugé trop bas par les médecins généralistes lors du « Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro Dimanche », le haut-commissaire au Plan livre sa proposition du jour. Il suffirait de demander « une petite participation » à « ceux qui en ont les moyens ». Pas grand-chose. Une petite pièce, un Ticket-Restaurant™, un paquet de pâtes ?

Le langage fleuri du Béarn vient à la rescousse de la gestion de la Sécurité sociale. Les mots choisis sentent bon la kermesse et les repas associatifs. De ce côté de la Macronie, l'augmentation d'un prélèvement social dont les classes moyennes seraient les victimes s'intitule « petite participation ». La touche de poésie ira droit au cœur du contribuable, alors que le bénéficiaire de l'aide médicale de l'État (AME) regrettera d'être écarté de cette ambiance festive où chacun apporte son obole. La sécu version MoDem devient une fête des voisins où seules quelques bonnes âmes ont fabriqué des gâteaux.

« L'idée que nous nous faisons que tous ces accès aux soins sont gratuits de droit n'est pas juste. » Conscient qu'il vient d'énoncer une énormité, François Bayrou ajoute : « C'est pas très facile à dire, n'est-ce pas ? » Le très haut perché commissaire au Plan dévoile le profil des exonérés de la petite participation. Il s'agirait de « gens en situation difficile », ceux-ci incluant, comme il se doit, les nouveaux arrivants qui se verraient ainsi privilégiés dans l'accès gratuit aux soins, le salarié moyen étant contraint de régler une partie de la consultation. L'invité du « Grand Jury » ne précise pas ce qu'il en sera des technocrates qui marchent sur la tête. Ce mal qui ronge le mondialiste exige une « très grosse participation ». Un bon moyen de dispenser les autres de la petite ?

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

32 commentaires

  1. Mais c’est déjà le cas ! Vu cet avis chez un spécialiste :  » Sauf CMU, la consultation sera facturée 70€ « .

  2. Et il est haut commissaire au plan ! ( avec quelle rétribution ); on n’ est pas sorti de l’auberge avec de tels individus

  3. Et c’est comme cela que l’on met un peu plus la tête du français moyen sous l’eau . Tout cela pour la bonne cause du grand remplacement ! Quand on entend Bayrou qui est prêt à encore plus nous taxer et le laissez faire de l’agression par des nervis gauchos lors de la dédicace de Zemmour on constate qu’il y a une sorte de convergence d’intérêts pour les uns et les autres de faire taire ceux qui témoigenent de la réalité de la situation en France .

  4. A force de retourner sa veste, il ne sait plus où se trouvent les manches. Toujours du bon côté du manche.
    Avec des politiquesde cet acabit, la France n’est pas prêted de sortira de sa léthargie.

  5. On voit bien qu’il n’est pas allé voir un médecin depuis un certain temps, et tant mieux pour lui. Pour y être allé récemment ainsi que ma femme, si la consultation, qui mériterait d’être réévaluée, est remboursée intégralement entre l’Assurance Maladie et la mutuelle, il n’en est pas de même pour l’ordonnance. De moins en moins de médicaments sont remboursés. Alors pour les soins gratuits, il reviendra. Mais peut-être qu’au sommet de l’état c’est le cas, ce qui ne m’étonnerait pas.

  6. La médecine à deux vitesses est en train de prendre son essort !
    Il ne faut pas se tromper, toutes ces petites phrases, d’où qu’elles viennent, qui paraissent aussi sottes que saugrenues ne sont prononcées que pour impacter notre cerveau, encore et encore, comme le suplice de la goutte d’eau…
    Les médias nous laissent entendre que c’est stupide (comme 4 voyages en avion dans sa vie) mais ils remettent le couvert régulièrement.
    Faisons comme les fascistes « antifas » : empêchons la libre expression à ceux qui veulent nous détruire…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois