Un an pile après le meeting de Villepinte où Éric Zemmour officialisait la création du mouvement , plus de 4.000 militants se sont réunis, ce dimanche, au Palais des sports à Paris pour souffler la bougie. Quel bilan et quelles perspectives pour ce jeune mouvement ? Trois axes ont été définis par l’ancien candidat à la présidentielle : parvenir à l’union des droites, mener la bataille culturelle et s’implanter sur tout le territoire national. Mais à l’approche d’un scrutin test pour la crédibilité du parti, celui des européennes en 2024, une question parcourt le mouvement, des militants aux cadres : quelle tête de liste ? ou Éric Zemmour ?

12370 vues

4 décembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

44 commentaires

  1. J’avoue que je ne saurais dire lequel des deux devra porter le flambeau . Et après tout pourquoi ne pas laisser les membres du parti en décider ?
    Le plus délicat sera probablement la formulation de la question à présenter aux membres électeurs . Elle ne devra en aucun cas être l’enterrement de celui des candidats qui n’aura pas été choisi .

  2. En décembre 2022, Zemmour refait à l’identique son meeting de 2021, mêmes « éléments de langage », mêmes épanchements lyriques, même impasse politique, les fiascos électoraux d’avril et de juin en plus et il n’a encore pas compris pourquoi. Heureusement, il reste content de lui-même

    1. Je crains qu’avec un discours comme celui-ci vous ne soyez guère plus constructif que la droite la plus bête du monde qui ne vit que sur des combats d’Ego . Ouvrez vos chakras et votre coeur et libérez neurones et synapses , vous apporterez alors peut être une idée qui permettra d’avancer .
      Non je ne donne aucune leçon , je dis seulement combien je suis dépité .

  3. Comme Eric a raison, il n’y a que la Droite qui soit réaliste. Celle-ci doit s’unir et passer outre des petits clivages bidons dont certains se gaussent. Notre pays est en danger de mort, nous devons nous unir et ne pas, comme certains, qui pensent à s’en mettre plein les poches… voir où cela nous a amenés et ce n’est pas fini. C’est l’islam, le problème et bienvenue à toutes les autres religions, nous devons être remplacés puisque nous ne faisons plus assez d’enfants.

  4. reconquête ou rn ce n’est pas un problème pour moi mais je veux surtout et rapidement une fusion rapide et un regroupement de cette partie du peuple qui croit encore au destin de la FRANCE; stop au discours et aux piques « c’est pas moi c’est lui » et unissez vous bon dieu. il y a péril en la demeure et le feu avance de plus en plus vite

  5. Je ne suis pas certain que cette question trouble les militants autant que l’article semble le suggérer (ou le souhaiter ?). Que ce soit Zemmour ou Maréchal qui soit tête de liste est sans intérêt. L’important est que Reconquête! obtienne des sièges au Parlement européen.

  6. Eric Zemmour est á remercier pour avoir soulevé des sujets sociétaux tabous , l’immigration incontrôlée , la connexion entre la délinquance et les immigrés , le déclassement de la France …. Mais il tient des propos révisionnistes sur l’histoire de France, et des propos radicaux , polémiques et peu rassembleurs sur l’actualité au quotidien … Eric Zemmour est un épouvantail qui fait fuir les moineaux , il s’est définitivement grillé … Marion Maréchal a malgré sa jeunesse une grande compréhension et analyse de la chose politique , les aptitudes pour rassembler , elle a des convictions, elle sait s’exprimer et débattre , elle a un jugement cohérent et constructif …. Elle disposait d’un fort crédit dans l’opinion publique , mais que diable est-elle allé faire dans cette galère ….

    1. Pour rassembler les moineaux ,il y a déjà Macron , il a bien réussi avec ses discours incolores,inodores et sans saveur.Quand aux propos révisionnistes sur l’histoire , pour les tenir , il faut connaître l’histoire ,et avoir assez d’intelligence pour l’analyser, ce qui en gêne un grand nombre vu les lois mémorielles votées par la gauche Malheureusement ce pays est devenu la terre des ânes incultes à tous les niveaux de la société ,soumis aux influences venues des USA , pays qui s’auto détruit ,comme il détruit tous ceux qui sont sous son emprise, et celles de la gauche qui terrorise la volaille du centre et de LR .

  7. L’UN ou l’AUTRE, puisqu’ils ont le même grand niveau de compétence. Quant à la suite (2027) ça sera RECONQUÊTE ou rien ! RECONQUÊTE est notre planche de salut ! Nous ne pouvons compter que sur ce parti pour nous sortir de ce bourbier dans lequel nous sommes depuis trop longtemps. Non seulement il connait le mal qui détruit la FRANCE mais il sait quels remèdes prescrire pour la reconstruire afin qu’elle retrouve la place prestigieuse qu’elle avait il y a près de 50 ans. En attendant, on peut dire que chaque jour qui passe, donne raison à ce parti, nous sommes pour l’instant à la merci d’une civilisation préhistorique.

  8. encore des grenouilles qui veulent se faire plus grosses qu’elles ne sont, mais toujours en action pour affaiblir le camp populiste. Macron et Mélenchon rigolent….

  9. Hélas après les tristes résultats des dernières élections, on n’entend plus beaucoup parler de E. Zemmour. Ce n’est pas comme cela qu’il risque de refaire sa surface,

  10. Personnellement , s ‘ il faut vraiment un parti pour concurrencer le RN (ce que je ne souhaite pas ! ) je préfère , et de loin , Dupont-Aignan .

  11. L’on dira ce que l’on veut, mais l’Ancien Régime n’eut pas que des côtés négatifs.
    Ainsi en 1416, la Chikaya des cardinaux durant depuis deux ans, impossible d’avoir un pape ! C’est alors que le roi Philippe Le Long enferma tous les cardinaux dans le couvent des Dominicains de Lyon jusqu’à ce qu’un pape fût élu. Et… Miracle… Après seulement deux mois, la chrétienté avait un nouveau pape, Jean XXII !
    Dans le même esprit, peut-être serait-il bon qu’à défaut de roi couronné, un général couillu, carré d’épaule et démocrate honnête, vint enfermer tous les (grands) ténors d’une droite française pourtant majoritaire dans le pays jusqu’à ce qu’ils se missent d’accord !!!
    Cela pourrait se faire au château de Vincennes, au bagne de l’ïle de Ré ou en tout autre lieu propice au solutionnement de l’intoléral’actuelle situation

    1. Désolé ! Toute réflexion faite, ce doit être 1316 et non 1416.
      Mais admettons que cela ne change pas grand-chose à l’affaire.
      Mille pardons quand-même.

    2. Philippe le long, Philippe le borgne (myopie) , surnoms de Philippe de Poitiers, petit-fils du roi Louis IX ( Saint Louis )
      nb : année 1316 pour le conclave conduisant à l’élection du cardinal Duèze (Jean XXII )

      1. Merci pour votre visite et pour vos précisions.
        Ceci étant, reconnaissons que pour un myope, il y voyait clair !
        Bonne journée.

  12. Courage à Zemmour qui a au moins le courage de secouer le cocotier au moment où le gouvernement sème ses peurs pour cacher sa malveillance…
    Souhaitons que les bleus capotent sinon macron va pouvoir tout mettre sous le tapis en glorifiant cette (groupusculaire) France qui aurait gagnée !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter