Le centre Accueil Ukraine, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, près de la porte de la Chapelle, offre aux réfugiés un premier asile à afin d’évaluer leurs besoins et les orienter vers les solutions adaptées. Ce jeudi 9 mars, le jour où nous nous y sommes rendus, 1.700 sont déjà passés. Parmi les familles, peu d'hommes ukrainiens de 18 à 60 ans : ils sont mobilisés auprès des forces armées ukrainiennes ou auprès des groupes de volontaires. Par contre, beaucoup de hommes originaires du continent africain qui résidaient en bénéficient de l'hospitalité de la France. Récit.

5267 vues

15 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

62 commentaires

  1. Comme déjà dit, les UKRAINIENS sont des réfugiés EUROPEENS qui attendent la fin du conflit pour retourner chez eux dès que possible alors que les migrants, des jeunes HOMMES principalement, sont des PARASITES, des ENVAHISSEURS qui ne retourneront sûrement pas chez eux, ils viennent pour RESTER et d’ici peu, leurs familles vont débarquer à leur tour. Ce Gouvernement d’irresponsables LEUR DONNE TOUT mais EUX ne sont chez que pour TOUT NOUS PRENDRE. Le 10 Avril, espérons que l’ORDRE SERA RETABLI.

  2. À expulser ou retourner en Ukraine défendre ce pays où ils étaient. Nous n’avons que faire des suceurs de sociétés.

  3. L’initiative SaveAfricans-Ukraine voit le jour en Suisse
    Un groupe d’amis a créé un site pour centraliser les informations pratiques et proposer de l’aide, en particulier aux Africains, minoritaires en Ukraine et discriminés.
    la Tribune de Genève

  4. Les patriotes Ukrainiens eux , vont rentrer chez eux après les hostilités , leurs compagnons de trajet colorés eux , savent très bien qu’une fois avoir mis le pied dans l’UE , volontairement sans papiers c’est la règle , ne repartiront jamais c’est aussi la règle …!!!!

  5. Permettez moi de déplacer le débat des réfugiés. Le maire de Béziers vient de se produire à la télévision dans une violente diatribe contre notre Marion nationale qui fait l’admiration de tous, et notamment la mienne. MM a résisté aux assauts répétés et ridicules sur des questions accessoires mille fois répétées des journalistes alors que, manifestement, elle désirait parler du programme de son candidat. Les propos du maire furent violents et indignes notamment sur la question de ces réfugiés.

  6. Ces Africains il faut les expulser en Afrique ,notre pays ne peut recevoir toute la misère du monde .

  7. encore une fois nous passons pour des charlots. pas de tri, pas de control, france terre d’asile, et le bon peuple fonce tête baissée dans le piège. acceptons uniquement les femme et les enfants et les vieillards qui eux ont leurs papiers, bizarre non?

  8. Pour ce qui est de l’accueil des étrangers à grand frais on a fait le plein depuis longtemps. D’accord pour accueillir femmes et enfants ukrainiens mais refus d’accueillir les étrangers non ukrainiens. Les hommes ukrainiens ont donné une admirable leçon de patriotisme à ces derniers en mettant à l’abri leurs familles et en retournant en Ukraine pour défendre leur pays contre l’envahisseur, ce qui n’est pas bien au contraire, des africains et autres syriens.

  9. Il faut renvoyer tous les Africains en Afrique ! Ils ne sont ni Ukrainiens , ni Français , donc ils doivent être remis à leur ambassade ! ils ont pris la place de femmes et enfants Ukrainiens dont l’accueil est justifié

  10. Les VRAIS réfugiés ukrainiens sont constitués à 95% de femmes et enfants (les 5% restant revenant à des hommes âgés ou handicapés) puisque les hommes restent pour défendre leur pays, un comportement que les africains et autres méconnaissent délibérément.
    Donc, on accueille les premiers et dehors les autres.

  11. Nous avons connu l’Algérie Française, il y aura la France Algérienne et cela n’a pas commencé d’hier, ce sera le prix (fort) à payer.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter