Au lendemain de l’affaire des propos racistes lors de PSG-Basakséhir, un journaliste roumain révèle que, selon les arbitres du match, l’assistant entraîneur camerounais du club turc depuis un an les aurait qualifiés de « gitans ».

Les arbitres roumains insultés au début du match

D’après Emanuel Roşu, le journaliste indépendant et ancien collaborateur du Guardian, l’entraîneur adjoint du club d’Istanbul aurait traité le corps arbitral, tous roumains, de « gipsies » (« gitans ») dès la 2e minute du match, finalement stoppé à la 14e minute de jeu, relate .

De plus, le journaliste roumain a indiqué que la voix désignant Pierre Webó comme « noir » ne serait pas celle du 4e arbitre, Sebastian Coltescu, mais celle d’un autre arbitre assistant, Octavian Sovre.

L’UEFA a annoncé ouvrir une enquête pour éclaircir cette affaire, car aucune caméra ni aucun micro ne peuvent confirmer ces propos.

Noir se dit negru, en roumain

Pour rappel, le match a été arrêté à la 14e minute de jeu. L’arbitre de la rencontre avait été appelé par le 4e arbitre en raison de protestations du banc de l’équipe turque, après une action jugée brutale de Presnel Kimpembe sur Fredrik Gulbrandsen, et non sanctionnée. De là, le 4e arbitre aurait demandé à l’arbitre principal de venir voir le « Noir » en parlant de Pierre Webó .

En effet, noir se dit negru, en roumain, ce qui, à l’oral, peut être très facilement confondu avec le mot « negro » . Une confusion linguistique et une incompréhension qui ont déclenché la colère de Webó et la polémique qui s’en est suivie.

10 décembre 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.