Les débats en cours devant le Sénat américain, et notamment les pièces présentées par la défense, le 28 janvier 2020, nous invitent à proposer un retour sur les seuls points essentiels du dossier. Le reste est accessoire car relevant uniquement des manœuvres politiciennes.

1) Entre 2014 et 2016, Hunter Biden (fils d’un des candidats à la présidentielle américaine) a reçu près de 3 millions de dollars en 18 mois de la part de Burisma Holdings, entreprise gazière ukrainienne, sans jamais y avoir mis les pieds et sans la moindre compétence (ses relevés bancaires ont été divulgués hier (28/1/20) devant le Sénat (1)). Le père a lui-même publiquement reconnu, le 5 décembre 2019, que le poste « attribué » à son fils était une erreur (vidéo en ligne (2))…

2) Le 23 janvier 2019, Joe Biden s’est vanté d’avoir exigé du gouvernement ukrainien la révocation du procureur en charge de l’enquête contre son fils. Pour parvenir à ses fins, Biden, alors vice-président, avait menacé de bloquer l’aide financière américaine. Il était filmé et la vidéo est également en ligne (3).

3) Le 25 juillet 2019, le président américain a demandé à Volodymyr Zelensky, son homologue ukrainien, de reprendre l’enquête sur les faits de corruption commis par un ressortissant américain (point 1). La retranscription écrite de la conversation (disponible en ligne (4)) ne mentionne nullement que Trump a conditionné le versement de l’aide annuelle à la reprise de l’enquête. [note personnelle : et quand bien même l’aurait-il fait, cela n’a rien de choquant].

4) Le 31 octobre 2019, les démocrates ont fait voter une procédure d’impeachment à l’encontre de Donald Trump. Ils auraient pu choisir de faire le ménage dans leurs rangs en enquêtant eux-mêmes sur Joe Biden. Ils ont préféré attaquer celui qui demande que justice soit rendue.

Ces allégations sont parfaitement vérifiables grâce aux liens mentionnés ci-après.

(1) https://youtu.be/oPvMuzyVOig
(2) https://twitter.com/i/status/1202648690302869505
(3) https://www.wsj.com/video/opinion-joe-biden-forced-ukraine-to-fire-prosecutor-for-aid-money/C1C51BB8-3988-4070-869F-CAD3CA0E81D8.html
(4) https://www.cnn.com/2019/11/15/politics/read-white-house-transcript-trump-zelensky-call/index.html

À lire aussi

Émeutes aux États-Unis : un point de vue d’outre-Atlantique

Les émeutes qui secouent les États-Unis depuis le meurtre d’un voyou par un policier qui n…