La chose a maintes fois été évoquée ici : à force d’être au bord de la faillite, Paris a entamé le plongeon, au point que des élus demandent la mise sous tutelle de la capitale. Alors, comme toujours, et pour reprendre la réplique fétiche de Georges Marchais, la gauche s'enflamme : « Faut prendre l’argent là où elle est ! »

Les communistes d’aujourd’hui sont plus policés, cultivant un look de cadre bancaire. Ainsi Nicolas Bonnet Oulaldj, membre du Conseil national du PCF qui, en sa qualité de président du groupe communiste au Conseil de Paris, vient de rédiger – avec Paul Simondon, adjoint chargé des finances – un rapport sur les finances locales qui sera remis à Anne Hidalgo en septembre prochain.

Les pistes pour sortir la capitale du gouffre financier ? « Prendre l’argent là où elle est. » Précisément, disent les rapporteurs, « il faut faire payer davantage les touristes et les Parisiens les plus aisés ». L‘objectif, louable, est de « trouver de nouvelles rentrées, sans pour autant grever le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires parisiennes ». Sachant que les classes moyennes ont depuis longtemps déserté la capitale pour les municipalités de la couronne tandis que les classes populaires, elles, sont majoritairement constituées de populations issues de l’immigration, financièrement prises en charge, vivant le plus souvent dans les du nord et de l’est de la capitale, mis à part les très riches (pas toujours de nationalité française, d'ailleurs), restent donc… les touristes.

Plus concrètement, les rapporteurs visent le tourisme, les plates-formes numériques et celles de livraison type Uber Eats qui, nous dit-on, « encombrent la voierie et profitent des services publics sans être mises à contribution ». L’objectif serait alors de les imposer « sur le nombre de colis ou bien sur le nombre de livreurs ». Surtout, dit Nicolas Bonnet Oulaldj, « notre priorité est de discuter avec le pour taxer davantage les touristes, les entreprises et les Parisiens les plus aisés ».

En faisant « payer davantage » les touristes, la ville récolterait, selon les calculs de l’élu communiste, 140 millions d’euros supplémentaires. Pour cela, il propose notamment de doubler le taux de la taxe de séjour pour les palaces et les hôtels cinq étoiles. Reste que les touristes, à Paris, sont déjà surtaxés. Cela, qu’ils fréquentent les palaces, les locations Airbnb ou les hôtels Formule 1. Reste, surtout, que ça n’alimente pas les finances de la ville mais celles des pickpockets et autres escrocs qui les détroussent dans les hauts lieux touristiques de la capitale. On n’évoque même plus les grands magasins où des cars entiers de Chinois étaient rançonnés avant que le Covid ne les chasse quasi définitivement de la capitale.

Aujourd’hui, c’est le Champ-de-Mars qui est l’objet de toutes les attentions, la racaille y opérant au grand jour avant que les rats ne viennent finir le boulot à la nuit tombée.

On dira que la chose n’est pas nouvelle. On trouve ainsi une question du sénateur Arnaud Bazin au ministre de l'Intérieur, le 21 juin 2018, « sur les pratiques frauduleuses qui perdurent aux abords de la tour Eiffel, un certain nombre d'individus se livrant sans vergogne au jeu du bonneteau. Outre le fait que ces pratiques sont interdites sur la voie publique, celles-ci donnent une image déplorable de ce site mondialement connu, pour les touristes et notamment dans la perspective des jeux olympiques », écrivait-il.

À en croire la réponse de Gérald Darmanin d'alors : « Sept zones font l'objet d'une sécurisation spécifique dans Paris : la butte Montmartre, les Champs-Élysées, le Trocadéro, la tour Eiffel, le musée du Louvre, le secteur Notre-Dame/Châtelet et Opéra », cela, dans le but d'« assurer aux touristes un espace public vierge de tout trafic ». Mieux : le ministre évoque tout particulièrement « des faits de […] commis par des ressortissants d'origine roumaine ».

N'est-ce pas « très nauséabond » de sa part ?

3261 vues

29 juin 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

22 commentaires

  1. Hidalgo met Paris en faillite ! 8 Mds de dettes… 4.000 € par parisien à ajouter aux 45.000 dus à l’Etat…
    Cela fait cher, vu la dégradation de la Capitale dans tous les domaines !

  2. Les cocos sont toujours en avance d’une connerie. Je n’ai pas connu ces heures de gloires où en 1936 ils interdisaient les moissons après le 15 mai…. bon ils ont vite retiré cette loi mais pas par intelligence, juste parce que les paysans leur ont dit qu’il faudrait importer plus de blé Russe. D’un autre côté s’ils taxent les touristes, il faut compter en touristes les clandestins, leurs amis, il y en a davantage vu la poubelle parisienne.

    1. Oui. jupiter devrait donner l’exemple et se déplacer en vélo et pédaler aussi pour fournir l’électricité à l’Élysée, manger un jambon-beurre à la cuisine au lieu de festoyer à nos frais dans les G7 et autres réunions très …festives.

  3. Un péage bien sûr. Parce que la France double en nombre avec les touristes….Et les touristes ils consomment nos productions, nos ressources qui à cause de la guerre vont venir à manquer, ils brûlent de l’énergie fossile, contribuent au déficit astronomique de la balance commerciale, polluent, consomme de l’au qui va venir à manquer à cause du réchauffement climatique, etc….Oui un péage très fort. Et les immigrés tout de suite au travail, sinon retour au bercail….L’avenir de la France en UE

  4. Toujours des bonnes idées ces communistes au lieu de taxer s’ils diminuaient leurs gras salaires + indemnités, toutes les dépenses inutiles pour pourrir la ville (toilettes écolo) et s’ils viraient Hidalgo ca serait peut-être un bon début non ?

  5. en voilà une idée qu’elle est bonne ! aurait dit Coluche ..entre les touristes qui ne viennent plus cause insécurité , saleté , travaux ,monuments emblématiques inaccessibles ..les alchimistes voulaient transformer le plomb en or , la mairie de Paris actuelle a réussi le contraire .

  6. Quand on est envahi par les bestioles, on a le choix d’ériger des murets ou bien d’utiliser de l’insecticide. Il faut choisir la formule qui s’inscrit dans la durée

  7. Paris est devenu tellement crade que ce n’est pas en payant plus de taxes que les touristes reviendront !!!!

    1. Ils iront en Russie, pays d’art, de culture et d’histoire où l’on respecte les touristes. Faire « l’Anneau d’or » en hiver, quel voyage!!!

  8. Je propose que la ville de Paris fasse payer une taxe à toute personne agressée dans Paris, la ville roulerait sur l’or.

  9. ce type possède-t-il un cerveau ? Non car vide comme celui de celle nommée le drame de Paris : la hidalgo

  10. Au lieu de faire payer les touristes qui déjà on des raisons d’être mécontents virer hidalgo

  11. Ben voyons … Ils ont déjà tellement de raisons de revenir à Paris : crasse, rats, insécurité, défiguration de cette ville historique, etc. !

  12. Rien de tel pour décourager le reste de touristes .Il y a ceux qui ne viennent plus visiter ce Paris sale , dangereux alors s’il faut encore payer davantage ils ne viendront plus .

  13. Si l’on veut chasser les touristes il n’y a pas mieux que cette solution, cette gauche ne connait que la taxation et la dépense inconsidérée.

    1. Ça y est! La grande distribution de chèques a commencé. Il faut bien trouver l’argent quelque part!

  14. Allons donc il faut bien cultiver la seule richesse de la République « les taxes » pour conserver au moins une médaille d’or jusqu’à la fin des JO

    1. NON aux JO à Paris! Ça va encore nous coûter les yeux de la tête pour un prestige que nous avons perdu depuis bien longtemps.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter