Afin d'être plus « inclusive », la Commission européenne encourage notamment à ne pas utiliser les genres ou encore le mot « Noël ».

Dans un document interne que révèle Il Giornale, intitulé « Lignes directrices de la Commission européenne pour une communication inclusive », la Commission demande notamment de ne pas utiliser les genres (M., Mlle, Mme), de bannir le mot « Noël », qui serait choquant pour les non-chrétiens, ainsi que les prénoms chrétiens « Marie » et « Jean ».

Plus loin, l'institution recommande aussi de ne pas utiliser le terme « citoyen » car « tous les citoyens de l’UE ne sont pas des citoyens ».

Famille

La famille subit aussi les attaques du progressisme européen, invitant à « éviter de lier le concept de famille à un statut juridique ». En avant-propos de ce document interne, la commissaire à l'égalité Helena Dalli écrit : « Nous devons toujours proposer une communication inclusive, en veillant à ce que chacun soit valorisé et reconnu dans tous nos supports, indépendamment de son sexe, de sa race ou de son origine ethnique, de sa religion ou de ses convictions, de son handicap, de son âge ou de son orientation sexuelle. » Pour Il Giornale : « Derrière la redéfinition de la langue se cache la volonté de changer la société européenne, nos coutumes et nos traditions. »

6213 vues

29 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.