On dit dans les milieux autorisés que c'est fini. On se moque méchamment de Zemmour comme on se moquait autrefois de Xavier Bertrand. Les militants seraient démoralisés. Le parti serait foutu. L'aventure Reconquête ? Un feu de paille. Le retour de la droite ? Un leurre.

En réalité, si l'on fait un bilan honnête (et il est vrai que la situation du parti zemmouriste se prête bien au retour d'expérience), a posé plusieurs actes fondateurs. La génération Z, mobilisée sur les réseaux sociaux comme dans le réel, collant des affiches et mettant des claques (intellectuelles) aux vieux gauchos, est le plus évident de ces phénomènes nouveaux. On peut ajouter le surgissement de vrais débats, jusque-là nauséabonds et rappelant les heures les plus sombres du bruit des bottes : sans Zemmour, pas de discussion sur le Grand Remplacement, pas - ou peu - d'indignation sur le voile, pas de questions sur le destin de la France.

Les idées de Zemmour, on l'oublie un peu vite, sont montées jusqu'à 17 % dans les sondages. Le conflit en Ukraine, dont la proximité a fait aux idiots, a balayé ce mouvement : il est vrai que Macron, depuis 2017, s'est montré tellement respectueux et rassurant avec son peuple...

La création d'une structure de formation des cadres, voulue par Zemmour, va dans le sens de cette lame de fond. Une génération de droite est en train de se lever, qui n'a pas peur, pas honte, dit ce qu'elle voit et surtout voit ce qu'elle voit. On sait depuis Maurras que le désespoir en est une sottise absolue. On sait également que les élections ne sont qu'une photo instantanée de l'état (en l'occurrence, déplorable) d'un peuple qui jadis fut grand.

Considérer que était un feu de paille relève du confortable désespoir bourgeois qui caractérise la droite : je suis comme vous, amis lecteurs, je n'ai jamais voté pour quelqu'un qui a gagné. Et alors ? Au contraire, pendant que 50 % des Français refusent de se rendre aux urnes, il nous faut, me semble-t-il, redécouvrir les vertus des minorités agissantes.

5513 vues

15 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

58 commentaires

  1. EZ a réveillé une partie du peuple, celle qui subit chaque jour la délinquance des « chances pour la France » qui a montré ses talents au stade de France et mis en exergue le laxisme et les mensonges du gouvernement. Bien sur le pourcentage de votants EZ n’est pas mirobolant car c’est un début, un bon début compte tenu des élements extérieurs qui ont pourris la campagne électorale. Il faut faire confiance à Reconquête et le soutenir si nous ne voulons pas que la France devienne un pays d’islam.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter