À la suite de l’incident survenu, vendredi dernier, au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté entre la mère accompagnatrice voilée lors d’une sortie scolaire et l’élu RN Julien Odoul, celle-ci a déclaré que sa vie était « détruite » et a déposé plainte.
Boulevard Voltaire a recueilli le réaction de Patrick Jardin, dont la fille a été assassinée au Bataclan le 15 novembre 2015.

18 octobre 2019

À lire aussi

Patrick Jardin : « Cinq ans après le Bataclan, je survis. Ma fille me manquera jusqu’à la fin de ma vie »

Tous les médias me ferment la porte parce que je ne fais pas partie de la bien-pensance ac…