Opération Barkhane : quatre soldats français blessés au Burkina Faso

Quatre soldats français ont été blessés par l'explosion d'un engin explosif improvisé (IED, soit improvised explosive device) au Burkina Faso. L'un d'entre eux est grièvement blessé.

C'est l'état-major français qui a annoncé la nouvelle à l'AFP, révélant que le véhicule des soldats avait été touché dans le nord du pays.

« Le véhicule tout-terrain a explosé sur un IED à la sortie de l’aéroport de Ouahigouya », explique l'état-major, ajoutant qu'il s'agissait d'une « unité de Barkhane en mission de reconnaissance ».

Tous les soldats « ont été immédiatement évacués vers Gao ».

Zone floue

Si la zone est fréquentée par les djihadistes, l'origine de l'explosion n'est pas encore définie : il pourrait s'agir du GSIM, un groupe affilié à Al Qaïda, ou, au contraire, à l'EIGS, affilié, quant à lui, à l'État islamique.

La force Barkhane lutte contre le djihadisme au Mali et dans les environs depuis 2014. En septembre 2021, après 7 ans de présence, 52 militaires français ont perdu la vie.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois