Le lundi 27 novembre, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran s’est rendu dans le petit village de Crépol dans la Drôme, dix jours après l’assassinat du jeune Thomas par un jeune du « quartier sensible » de la Monnaie, à Romans-sur-Isère.

Accompagné par le préfet de la Drôme, il a été copieusement hué à sa sortie du véhicule : « Vous n’avez pas honte ! » pouvait-t-on entendre.

Olivier Véran doit rencontrer à huis clos une trentaine de personnes touchées de près par la tragédie, avec le maire du village et aussi des pompiers et gendarmes qui sont intervenus cette nuit-là.

10563 vues

27 novembre 2023 à 12:49

Les commentaires sont fermés sur cette publication.