Le maire du Faulq, non loin de Lisieux, a tenté de mettre fin à un rodéo urbain. Il a été agressé par « un groupe de personnes », selon Ouest-France.

Bruno Lethuillier, maire de la commune du Faulq, dans le Calvados, a réagi lorsqu’il a appris que des s’adonnaient à un rodéo urbain sur sa commune. « C’était dangereux. Je suis allé les voir pour leur demander d’arrêter », relate l’édile. Cependant, les choses n’en sont pas restées là…

Agression

Alors que le maire retrouvait sa voiture, un groupe de l’a pris à partie et l’a agressé.
« Je suis descendu de ma voiture. Je voulais aller parler à l’un d’entre eux. Mais j’ai reçu un coup. Avec une batte, il me semble », explique-t-il, ajoutant qu’il y avait « entre 30 et 40 personnes ». S’il n’a pas été hospitalisé, Bruno Lethuillier a porté plainte.

24 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.