Fabienne Pardi, maître artisan d’, fabricante de santons à Saint-Cyr-sur-Mer, dans le Var, a créé une figurine à l’effigie de l’infectiologue marseillais qui connaît un immense succès, relate 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En plus des personnages traditionnels de la Nativité et de la tradition provençale, la santonnière a décidé de créer, cette année, la figure d’argile du célèbre professeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection.

« Il s’est imposé à moi, c’est quand même un personnage qui marque 2020 »

« Il s’est imposé à moi, c’est quand même un personnage qui marque 2020 », explique l’artiste, en référence à . « Le professeur Raoult symbolise l’espoir d’un traitement, mais cela n’engage que moi ! »

Fabienne Pardi met 3 h 30 heures à confectionner la figurine, pour un prix de vente de 35 euros. Le professeur est représenté en blouse blanche, longs cheveux blancs, lunettes métalliques, « tout y est, y compris, dans son éprouvette, un minuscule SARS-CoV-2, le virus à l’origine du Covid-19 ». Les 50 premiers santons se sont arrachés en un temps record, preuve que la figure du médecin marseillais suscite toujours autant l’intérêt.

Elle fabrique 1.800 santons en tout genre chaque année, pour les traditionnelles crèches de .

Outre son « Raoult », aide-soignante de formation, Fabienne Pardi vend également deux autres santons du monde de la : la première infirmière de la Croix-Rouge, de 1890, et le médecin contre la peste de 1720, avec son bâton pour éloigner les malades, sa cape de protection et son , sorte d’ancêtre des FFP2 modernes.

22 novembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dix fois plus d’actes antichrétiens que d’actes antimusulmans en France !

Ce week-end, des tags sur la mosquée de Rennes ont provoqué les réactions des médias et po…