La couverture médiatique de l’agitation paysanne dans la région de Toulouse a été tellement caviardée, tellement réduite à néant par le pouvoir qu’on redoute un peu la suite. Quand un gouvernement compte sur le bruit de fond pour étouffer le mécontentement, ça finit toujours au porte-voix.

21 février 2018

À lire aussi

Des vœux très aériens…

Les vœux aériens de Christian Combaz, ou Campagnol vu du ciel. Imprimer ou envoyer cet art…