Dans le contexte d’ très forte liée au Covid-19, dans de nombreuses communes, les électeurs sont appelés à voter à nouveau le 28 juin. Il est souhaitable que le camp national se présente uni devant les électeurs .

Il en est, bien sûr, de même dans les villes où le maire sortant apporte depuis de nombreuses années la preuve qu’il est possible à la fois de conduire la gestion locale d’une ville au service de ses habitants et de participer, tant au plan local que national, à la et à la promotion de l’ française et des valeurs familiales.

C’est ce double engagement qu’illustrent , à Orange, et Marie-Claude Bompard, à Bollène (84).

On peut s’étonner que, pour des raisons de rancune personnelle et/ou de médiocres calculs d’état-major parisien, l’union ne se soit pas réalisée derrière les sortants dès le premier tour.

On déplore souvent, à raison, le défaut d’ancrage local de notre camp, et l’on ne soutiendrait pas deux maires ayant précisément fait leurs preuves dans la durée ?

Nous ne saurons pas faire triompher ce que nous sommes et ce en quoi nous croyons si nous ne sommes pas capables de faire passer les grands principes qui nous rassemblent avant les mesquineries qui nous divisent.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, l’heure est au rassemblement pour conserver à Orange, à Bollène et dans toutes les municipalités semblables des équipes qui ont toujours fait preuve d’une fidélité à leurs engagements et d’une gestion municipale exemplaire.

23 juin 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.