Le 14 octobre, le Mouvement conservateur a tenu, à Asnières (Hauts-de-Seine), sa journée de débats et de tables rondes, avec la présence, en guest-star, de Marion Maréchal. Devant plusieurs centaines de personnes réunies dans la grande salle du théâtre de la ville, les orateurs de ce courant associé à Reconquête ont voulu situer le débat à sa place, c’est-à-dire à hauteur de civilisation. Car tout est lié : « Tout cela est transversal, a martelé la tête de liste Reconquête à la tribune. Quand nous prenons position sur des sujets sociétaux, PMA sans père, mères porteuses, etc., en réalité, nous menons un combat identitaire. » Il s’agit de « défendre une certaine vision européenne, une certaine vision de l’homme, de sa dignité, de sa valeur. Des principes pas forcément partagés par les autres civilisations. »

Charia-compatibles

Quel parti politique de gauche met-il la barre à ce niveau d’enjeux ? C’est pourtant ce qui réunira demain, après le scrutin européen, les vieilles nations européennes et leurs représentants patriotes, pas tous exactement sur la même ligne. « Pour la première fois, aux prochaines élections européennes, nous avons l’opportunité historique de pouvoir renverser la majorité de Madame von der Leyen pour pouvoir enfin transformer cette Union européenne progressiste de gauche en une véritable Europe portée par un projet conservateur et de droite », lance une Marion Maréchal pressée d’en découdre.

Le défi commun est majeur : l’immigration et l’islamisation avancent, constate la candidate. « Nos sociétés sont de plus en plus charia-compatibles », déplore-t-elle. Dans cette évolution délétère, on n'en finirait plus de compter les coupables, les traitres, les aveugles et les couards. Marion Maréchal se concentre sur un des acteurs, une puissance particulièrement néfaste. « Je tiens à dénoncer devant vous un aveuglement, sinon une complicité, de la part des institutions européennes absolument scandaleux, dit-elle. Les Frères musulmans sont parmi les interlocuteurs privilégiés des instances européennes. » L’argent des Français contribue à financer pour 36,5 millions d’euros des organisations islamiques liées aux Frères musulmans, dénonce la candidate. L’Union européenne s’acharne sur les ingérences russes mais couvre d’un voile pudique, c’est le cas de le dire, « les infiltrations islamiques au sein des institutions européennes ».

Alors que « l’UE vit aujourd’hui sous perfusion démographique », Marion Maréchal veut relever le défi : « Nous poserons avec nos alliés conservateurs les bases d’une politique nataliste en Europe », dit-elle, en soulignant les premiers succès, sur ce plan, de la politique de Viktor Orbán. Wokisme, écologie : rien ne sera laissé de côté, et surtout pas les autres familles de la droite. « L’union des droites est en marche, alors la France se fait attendre, mais avec Reconquête et ses alliés, nous allons tâcher de lui faire accélérer le pas, pour mettre fin à l’ère von der Leyen et pour ouvrir une nouvelle page de l’aventure européenne. »

Les derniers debout sur la muraille

Une page que Laurence Trochu, la présidente du Mouvement conservateur, place sous la houlette du courageux homme politique anglais Enoch Powell. « Il y a déjà 55 ans, le visionnaire britannique Enoch Powell tenait, devant le congrès du Parti conservateur, un discours qui restera dans l’Histoire », rappelle Laurence Trochu. « La fonction suprême de l’homme d’État est de protéger la société de malheurs prévisibles », disait Powell, qui ajoutait : « Comme les Romains de Virgile, je vois confusément le Tibre écumant de sang. » Et Laurence Trochu interroge : « Qu’aurait-il dit, Enoch Powell, au spectacle des attentats du métro de Londres, en 2005 ? Qu’aurait-il dit au spectacle du Bataclan, en 2015 ? Que dirait-il à la vue de ce qui s’est passé à Gaza, il y a une semaine, le jour de la fête de Yom Kippour ? Que dirait-il de ce qui s’est encore passé hier à Arras ? » L'attentat de Bruxelles est venu, une fois de plus, confirmer la dérive aveugle de l’Europe de l’Ouest.

L’actualité dramatique de l’immigration rattrape tous les discours. « Il flotte dans l’air européen comme un parfum d’hypocrisie, de non-dits, de technocratie hallucinogène, de culture de mort et de mensonge, accuse Laurence Trochu. Et nous, Conservateurs de toutes les nations d’Europe, vous, mes chers amis, et les peuples qui savent que nous avons raison, nous sommes les derniers debout sur la muraille. » Cette muraille civilisationnelle, ils sont nombreux à se lever pour la défendre. Il est grand temps.

6469 vues

17 octobre 2023 à 19:23

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

42 commentaires

  1. A la suite des attentats contre Israël l’on voit bien que l’islam radical est sur la brèche et que notre gouvernement prend des décisions régaliennes pour déjà colmater quelques brèches. Mais cela ne sera pas suffisant pour rétablir notre souveraineté . Le scrutin de juin 2024 est très important pour mettre un arrêt à ces technocrates qui ne respectent plus nos votes nationaux il va falloir ne pas rater le coche pour notre survie civilisationelle

  2. C’est très curieux que Enoch Powell soit évoqué dans cet article, car son discours, proclamé en 1968, quand en France on « interdisait d’interdire », est entré en conflit avec le discours progressiste de l’époque, ce qui lui a valu d’être limogé aussitôt. Configuration étrangement analogue à celle d’aujourd’hui en France. Le peuple ne réagit pas, mais les pouvoirs s’insurgent. Actuellement, les anglo-saxons se mordent les doigts de ces orientations discrimino-positives… le pire, c’est qu’ils ont l’air de nous en vouloir!

  3. Je formule des vœux pour qu’enfin la juste parole soit entendue, par la majorité silencieuse (par la force des choses, puisqu’on ne l’écoute pas, ou qu’on ne tienne pas compte de son avis)!

  4. un léger détail pour les trolls … il faut l’accord de TOUS les pays d’europe pour signer quoi que ce soit au parlement …. sachant que c’est la commission européenne qui décide en dernier recours

  5. Les élections Européennes ont lieu en juin 2024. C’est encore loin et malgré la sensation qu’une grande majorité de Français commencent à voir la supercherie, que nous réserve l’oligarchie au pouvoir pour réussir à rester aux commandes. Si seulement les Français avaient de la mémoire, nous n’en serions pas arrivé à cet état de délabrement de notre pays.

  6. Très bien , Marion , mais où en est l’union des droites françaises ? Un grand pas a récemment été fait par Marine Le Pen qui a enfin parlé d’une association nécessaire avec Reconquête . Il semble bien qu’aucun média , évidemment , n’a relevé ce propos pourtant majeur . Il est clair que pour votre part vous devez , avec Eric Zemmour , saisir la balle au bond et accepter publiquement cet offre implicite . Rendez-vous compte quelle portée positive aurait un tel scoop auprès des patriotes ? Vous vous doutez bien , par ailleurs , qu’en dehors de cette union , à laquelle de nombreuses autres personnalités apporteraient sans doute leur concours , l’avenir de la nation serait sérieusement compromis .
    Alors diable , Marion , vous avez les cartes en mains pour sauvegarder notre Patrie , la France ! Je crois ne pas me tromper , vous en avez l’étoffe nécessaire .

    1. Oui, car quand je l’entends, je ne perçois pas dans son propos de frénésie partisane, seulement le langage du bon sens et du respect républicain, qui n’a rien à voir avec les « valeurs de la république » sans cesse rabâchée par nos ministres aujourd’hui déchus…

  7. Il s’agit bien de complicité de la part de nos élus . Nous ne pouvons que souhaiter qu ‘effectivement nous serons nombreux à nous lever pour défendre nos pays contre cette invasion .

  8. C’est avec une extrême gauche des LFI aux socialistes que la France à pris ses directives où on peut se rendre compte que depuis l’ère Mitterendesque la France descend dans le gouffre des nations en voie de disparition internationale. Pourtant nous avons des gens comme Marion Maréchal que l’on peux classer comme une vrais chance de redresser notre pays, bien évidement classé par les internationalistes d’extrême droite qui évidement demandent que les Zemmour soient interdit de parler nous montrant de grands moments de démocratie. La Nupes des gens à éliminer de la politique aux prochaines élections.

  9. Titre d’article sans guillemets ? La « conservatrice » citée souhaite conserver la place de son mouvement dans « Le Machin » ? Mais de quelles « bases civilisationnelles » parle-t-elle ? Dans un espace d’instances différées et divisées, attisant même les vieilles guerres de religions sous le joug d’une logique prétendument « douanière » ? Pourquoi se dissimuler sans cesse qu’aucun changement n’est plus possible à cause des multiples traités (non internationaux !) signés par les vieilles majorités de droite et de gauche d’États-membres désormais « dindons de la farce » ?

    1. Notre civilisation ; d’origine grecque, et de l’Atlantique à l’Oural, fanges Sud et Sud Est exclues depuis la chute de Jérusalem : c’est pourtant clair, non ?

Les commentaires sont fermés.