Lobby LGBT, wokisme, immigrationnisme… Toutes ces idéologies infiltrent peu à peu l’école depuis de nombreuses années. Mais depuis plusieurs semaines, des militants arpentent les écoles, collèges et lycées de France. Parmi eux, Antoine Ardant, délégué départemental de Haute-Vienne du mouvement Conservateur et de , va à la rencontre des parents d’élèves pour les « alerter sur ce qui se passe dans les écoles », explique-t-il.

Cette démarche s’inscrit dans la campagne « Protégeons nos enfants » lancée par le parti d’Éric Zemmour. « Vous êtes inquiets de l’enseignement de la détestation de la France dans les programmes d’Histoire ou des associations d’extrême gauche qui viennent diffuser leur propagande dans les établissements », lance Agnès Marion, porte-parole de l’association qui vise à alerter les parents pour qu’ils deviennent « vigilants » à la « propagande » à laquelle sont soumis les petits Français. Dernièrement, le 28 novembre, des parents d’élèves ont alerté « Protégeons nos enfants » après qu’une professeur de philosophie du lycée de Valenciennes avait décidé d’organiser une sortie scolaire dans un camp de migrants à Calais.

Ce qui a poussé Antoine Ardant à rejoindre cette initiative, outre l’accointance idéologique qu’il peut avoir avec Reconquête, c’est son histoire personnelle. « Quand mes enfants étaient plus jeunes, j’ai lu certains livres que proposait l’école. J’ai refusé que mes enfants lisent certains de ces ouvrages car ils étaient obscènes, c’était pratiquement de la pornographie. » C’est donc sa propre expérience qui le pousse désormais à sillonner la Haute-Vienne pour avertir les pères et mères de famille. « Nous allons aux abords des écoles pour distribuer des tracts, cela nous permet d’échanger avec les parents d’élèves », détaille Antoine Ardant. Des conversations qui peuvent s’avérer riches en surprises, puisque qu’il a « appris que dans un lycée public [proche de chez lui, NDLR], il y avait des affiches pro-LGBT ». Le militant du parti zemmourien n’a pour l’instant organisé que deux tractages, mais il remarque que les parents sont à la fois surpris et contents qu’un mouvement politique s'occupe des enfants, surtout en dehors des périodes électorales. « Ces personnes veulent que leurs progénitures sachent lire, écrire et compter, au lieu d’apprendre qu’un petit garçon peut devenir une petite fille et vice-versa », affirme Antoine Ardant.

Ce dernier organise sa première réunion d’information la semaine prochaine. Il espère ainsi récolter des témoignages pour savoir plus précisément ce qui se passe dans les écoles de sa région et tisser un réseau de parents vigilants pour « protéger nos enfants ».

4523 vues

4 décembre 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

21 commentaires

  1. cela va prendre du temps, mais l’espérance est forte, le bon sens finira par prévaloir et la vérité éclater : « Les parents veulent que leurs progénitures sachent lire, écrire et compter, au lieu d’apprendre qu’un petit garçon peut devenir une petite fille et vice-versa »,

  2. Une belle et excellente initiative .Et vous constatez que les parents sont en grande majorité contre ces détracteurs . Qu’on leur apprenne à lire ,écrire et compter , ne pas oublier l’histoire de France et l’histoire en général .Il faut que ces actions se fassent partout en France , dans toutes les écoles .Le but : protéger les enfants comme vous le soulignez si justement .

  3. Je suis heureux d’être vieux. Vu ce qui s’avance, je vais mourir sans regretter le monde. Nous allons vers les Mérovingiens.

  4. « Protégeons nos enfants » est sans doute la meilleure initiative de la part d’un parti politique. Les jeunes parents censés n’ont qu’un souhait, faire de leurs enfants des personnes bien. Cependant beaucoup n’ont pas conscience de ce qui se passe dans les écoles. Ce n’est qu’au fur et à mesure de la croissance de leur petits que les choses se révèlent à leur conscience. Ils n’ont tout simplement pas le temps d’être bien informés. Aussi, c’est bien de prendre le mal par la racine, c’est-à-dire préserver les enfants dès leur plus jeune âge. Ce sont eux les fondations de l’ avenir. Donc, il faut arriver à éveiller les parents sur ces nuisances qui se propagent, et protéger l’école publique, mais aussi privée, vers laquelle se tournent de plus en plus de familles, et non sans raisons. D’ où des discriminations qui s’accentuent par la force des choses.

    Dès la crèche il faut alerter les jeunes parents, au vu de certains phénomènes qui se font jour. (Bordeaux) ils doivent, eux aussi, rejoindre « protégeons nos enfants ».
    Et tous les grands parents aussi, ou arrières grands-parents. En protégeant les enfants, nous protégeons les futures générations.
    Qu’est devenue la PEEP, association de parents d’élèves avec laquelle je m’investissais lorsque mes enfants étaient scolarisés ? La FCPE a-t-elle donc réussi à la faire disparaître des radars en faisant croire qu’elle seule existait ?

  5. Et dire que le ministre de l’éducation nationale à traité sur les ondes Zemmour de poison!!! C’est plutôt le ministre qui est un poison pour nos enfants avec son idéologie d’irresponsable, quand cette pseudo professeur qui n’a pas le courage d’écrire correctement bonjour à tous et à toutes, nous démontre bien que cette personne est une fidèle « toutou » son chef lui dirai d’aller prendre un bain dans de l’eau glacée elle irai pour être en droite ligne avec son idéologie.

    1. Elle aurait pu se contenter d’écrire à « tous » . Tous auraient compris.
      Le mieux aurait été qu’elle ne cherche pas à endoctriner ses élèves avec ses idées, en les poussant à l’ apitoiement, et en leur enseignant les dérives d’intérêts qui, peut-être, entourent cette misère consciencieusement cultivée. Elle doit les former à avoir un sens critique.

  6. Bravo Éric …avec . leurs nouveaux objectifs et idéologie on arrivera aux travaux pratiques dans le domaine ..lamentable et honteux .

  7. Z a en effet mentionné cette initiative dans son discours d’hier, et j’ai trouvé que c’était une excellente idée. Que les parents qui apprennent que des initiatives aussi scandaleuses que celle de Valenciennes, puissent avertir Reconquête, qui médiatiserait la situation, voire, comme Z l’a indiqué, qu’ils portent plainte systématiquement, c’est excellent. Au bout d’un moment, peut-être (je dis bien peut-être) que les enseignants gauchistes acharnés baisseront un peu pavillon, et se contenteront de faire juste leur métier, à savoir transmettre aux enfants les connaissances de base qu’ils ont le devoir de leur transmettre.

    1. Oui. Que les parents portent plainte contre les interventions de certains groupes dans les ecoles, collèges et lycées. C’est une excellente idée. L’ EN se permet de définir à la place des parents dans quel esprit ceux ci doivent grandir.

  8. Tout çà semble tellement élémentaire ! très belle initiative en effet que de s’occuper de préserver nos enfants et de ce que l’on distile de débilitant dans le cadres scolaire –

    1. Et que de difficultés pour les parents lorsqu’ils devront expliquer à leurs enfants qu’on leur raconte des choses contraires à la bienséance à l’école ?

  9. Excellente initiative. En résumé, il y a ceux qui veulent protéger nos enfants, bref qui défendent notre civilisation et ceux qui se montrent bien complaisants vis à vis de la propagande d’extrême gauche (inscription de l’IVG dans la constitution, par exemple). N ‘est ce pas, Marine ?

    1. Ah oui ! Je lui en veux moi aussi. Bon, ce n’est qu’un petit pas de plus, il y en aura d’autres.

  10. Il est plus que temps de s’inquiéter de ce qu’on met dans la tête de nos enfants pour éviter qu’ils soient corrompus par ces idéologues gauchistes à qui on ouvre les écoles
    Merci à Zemmour

  11. Reconquête! prend les choses par le bon bout. L’école, c’est du long terme. Il faut faire cesser les actions de ces tarés en destruction de la jeunesse. La prof (militante) qui voulait emmener ses élèves en visite chez les migrants, a renoncé car il pouvait y avoir du danger. Quand elle a conçu ce projet bobo-gaucho ne le savait-elle pas ? Son projet s’appelle « mise en danger de la vie d’autrui ».

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter