[L’INVITÉ] « Avec Marion, Meloni et Orbán, l’Europe sera enfin à droite ! »

ITW_PELTIER_site

Alors qu'à un peu moins de deux mois et demi de l’élection européenne, on prête à la liste Reconquête, selon les sondages, environ 6 %, c'est-à-dire à peine au-dessus de la limite des 5 % permettant d'avoir des élus, Guillaume Peltier, vice-président exécutif de Reconquête, numéro deux sur la liste aux européennes menée par Marion Maréchal, mais aussi élu de la France rurale - il est conseiller départemental de Chambord -, est malgré tout confiant : pour lui, l'actualité (islamisme, immigration, sécurité, souveraineté...) donne en tout point raison à Reconquête. Selon lui, les électeurs doivent comprendre qu'en votant Jordan Bardella, ils risquent de n'avoir que Jordan Bardella (et ses colistiers RN) au Parlement européen, tandis qu'en votant Marion Maréchal et en lui permettant de franchir le seuil fatidique de 5 %, ils auront à la fois Jordan Bardella - certain d'être élu, au vu des sondages - et Marion Maréchal. Il répond par ailleurs sans tabou à toutes les questions qui fâchent : le torchon brûle-t-il entre Éric Zemmour et Marion Maréchal ? Pourquoi Guillaume Peltier a-t-il changé plusieurs fois de parti ? En s'alliant avec Giorgia Meloni, Marion Maréchal ne risque-t-elle pas de faire réélire Ursula von der Leyen ?

 

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 05/04/2024 à 13:56.
Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

57 commentaires

  1. Soyons clairs . Êtes vous pour ou contre la reconduction de Mme Van den Leyen à la tête de la Commission de l’Union Européenne. ? Pas d’entourloupe svp !

  2. Ca contraste avec la gloriole affichée depuis 40 ans par tous ceux qui,fiers de leurs pourcentages élevés aux élections successives,de l’extrême gauche à la fausse droite type UMP-LR, en passant par le Centre, précipitaient le Pays vers le déclin,tous secteurs confondus en confiant notamment le destin National à des instances étrangères.Le pire c’est qu’ils en sont fiers et,pire,qu’ils trouvent un électorat pour les reconduire à leurs malversations.

  3. Depuis 2022 les français n’ont pas encore compris qu’il faille des convictions pour stopper des progressistes . Ceux qui critiquent Meloni devraient comprendre que l’Europe fait du chantage au fric et qu’il faille s’allier pour que les pays retrouvent leurs souveraineté
    l’Europe prend des décisions à notre place les accords de Marrakech en sont le pur exemple notre souveraineté est bafouée par des décisions sociétales que des progressistes européens prennent l’union européenne fédérale doit s’arrêter car c’est devenu le chaos et l’échec de cette Europe supranationale qui nous fait de belles promesses et qui nous mène vers la guerre.

  4. Zemmour me faire penser, avec ses 5-6 %, à la petite souris de 50 grammes qui marchait dans le désert à côté d’un éléphantet qui toutes les 5 minutes se retournait en criant : » t’as vu tout ce qu’ON fait comme poussière ! »…

    • Ca contraste avec la gloriole affichée depuis 40 ans par tous ceux qui,fiers de leurs pourcentages élevés aux élections successives,de l’extrême gauche à la fausse droite type UMP-LR, en passant par le Centre, précipitaient le Pays vers le déclin,tous secteurs confondus en confiant notamment le destin National à des instances étrangères.Le pire c’est qu’ils en sont fiers et,pire,qu’ils trouvent un électorat pour les reconduire à leurs malversations.

  5. Le seul parti auquel il faudrait permettre d’atteindre 5% des voix est l’UPR : sortie de l’UE, de l’OTAN, de l’euro. Si tous les survivants qui ont voté NON, le 29 mai 2005 au traité de la constitution européenne votaient UPR ce serait un vrai tsunami politique.

  6. Aucun de ces personnages ne s’est positionné raisonnablement sur l’Ukraine et sur la Palestine. SUjets tabous. Ni sur l’UE ni sur l’OTAN. Ils ont tous la trouillle de ceux qui mènent la danse. Ils ont d’ailleurs raison, le moindre faux pas, ils se retrouvent avec des tas d’affaires aussi nulles que celle de Fillon, mais ça marche.

  7. Les tartuffes ont parfois la cote chez BV et ses commentateurs. Affligeant. Mais l’écoute et la lecture amplifient mon mépris pour ces gens là.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois