Une rave party interdite regroupe 10.000 personnes sur un aéroport en Bretagne

Brève breve

Plus de 10.000 personnes sont rassemblées, ce samedi 30 mars au matin, pour une rave party sur l’aéroport de Pluguffan, près de Quimper, malgré l’arrêté d’interdiction pris par le préfet du Finistère, a annoncé cette dernière dans un communiqué de presse.

Dès le samedi 30 mars, les participants ont convergé vers l’aéroport de Pluguffan, près de Quimper, qui n’est plus en service depuis novembre dernier.

Dans un communiqué, la préfecture du Finistère explique que durant la nuit précédente, « plusieurs véhicules ont été contrôlés dans le secteur de Châteaulin (Finistère) permettant la saisie de 65 m³ de matériel type sound system ainsi que plusieurs véhicules et un groupe électrogène de grande capacité ».
Le 27 mars, le préfet du Finistère avait pris un arrêté d’interdiction des rassemblements festifs à caractère musical non déclarés durant le week-end de Pâques, en raison d’informations reçues sur une éventuelle « rave party ou tecknival » qui pourrait avoir lieu « entre le 29 mars et le 2 avril 2024 ».

Au vu du grand nombre de participants, la préfecture a déployé un équipage de pompiers et une trentaine de gendarmes sur le site de cette manifestation non autorisée et des renforts sont attendus durant le week-end.

La préfecture du Finistère rappelle dans son communiqué que « toute personne qui rejoindrait le rassemblement se placerait en situation d’illégalité ».

 

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois