Au micro de Boulevard Voltaire, et répondent au rappeur qui a qualifié le premier d’« Égyptien du Front national » et le second de « député chinois », sur le plateau de « Morandini Live », se refusant à les nommer.

À lire aussi

Un homme armé et criant « Allah Akbar » interpellé en Isère

Possédant un couteau et un bâton, l’individu s’est rebellé à l’arrivée des gendarmes. …