Au micro de Boulevard Voltaire, et répondent au rappeur qui a qualifié le premier d’« Égyptien du Front national » et le second de « député chinois », sur le plateau de « Morandini Live », se refusant à les nommer.

À lire aussi

« Ne pas renoncer aux caricatures » : des pays musulmans appellent au boycott des produits français après les propos d’Emmanuel Macron

Les appels au boycott de produits français se multiplient, depuis samedi, dans plusieurs p…