Quelle stratégie pour le en vue des élections législatives ? Ce matin du 11 mai, Jordan Bardella présentait les candidats et les axes de l'offensive pour les prochaines échéances électorales, autour d'une idée-force : « Nous sommes le premier opposant à la politique d’. » Pour ancrer cette opposition frontale, Jordan Bardella martèle des qualificatifs peu élogieux sur le Président réélu.

Mais si l’en croit les projections publiées par Les Échos, le RN n’est pas la première opposition au chef de l’État. Le dernier sondage à ce sujet montre que la coalition NUPES (, PS, EELV et PCF) obtiendrait la plus grande force politique (entre 135 et 165 sièges), contre maximum 40 députés pour le . Avec de tels chiffres, on se demande comment le parti de Marine Le Pen peut prétendre s’opposer à Emmanuel Macron, qui a toutes les chances d’obtenir la majorité absolue à l’. Questionné à ce sujet, Jordan Bardella renvoie dos à dos la coalition de gauche et le Président, car Jean-Luc Mélenchon a appelé à voter pour Emmanuel Macron, rappelle le patron du Rassemblement national. Mélenchon a, en effet, dit qu'« aucune voix ne doit aller à l'extrême droite ». « Contre la République McKinsey et la République islamiste, j’en appelle à voter pour la République française », conclut Jordan Bardella lors de la conférence de presse.

https://twitter.com/BVoltaire/status/1524320572771127296?s=20&t=aLgEhm8Db3-ZvkiRw-lZYQ

 

La bataille des législatives, qui sera donc compliquée pour le RN, pose donc la question des alliances. « J'aurais pu m'allier avec Éric Zemmour [...], a expliqué Marine Le Pen sur RTL, ce mercredi 11 mai. Mais ce serait une trahison de mes électeurs. Je ne me vends à personne. » Pourtant, une 75 % des électeurs de la candidate sont favorables à un accord entre toutes les droites (LR, Reconquête, DLF, RN) à hauteur de 75 %.

https://twitter.com/RTLFrance/status/1524267965608304640?s=20&t=xw3KqAhWeBQl1GoB2gGWuQ

Selon Jordan Bardella, une alliance n’est pas nécessaire puisque, « avec 7 % à la présidentielle, Reconquête ne sera en mesure de se qualifier dans aucune circonscription. Donc, beaucoup de leurs électeurs se reporteront sur le RN dès le premier tour. » Toute entente entre le parti de Marine Le Pen et celui d’Éric Zemmour semble impossible. En revanche, le RN n'a désigné personne pour faire face à Nicolas Dupont-Aignan et à Emmanuelle Ménard.

Un autre danger se profile pour le RN, celui de l’abstention. Lors des élections intermédiaires, l’électorat lepéniste se déplace peu aux urnes. « Ne pas se déplacer aux législatives, c’est donner du poids à Emmanuel Macron », assure Jordan Bardella en espérant mobiliser ses troupes.

5138 vues

11 mai 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

108 commentaires

  1. Question trahison, il faudrait balayer devant sa porte ! MLP hérite du mouvement construit par son père, assisté d’un certain nombre de personnalités, qu’elle écarte de la direction, puis change le nom du mouvement et calomnie à la mode stalinienne (nazis, pétainistes ou « catholiques intégristes », tous dans le même sac) ceux qui abandonnent le mouvement avant d’en être chassés. En fait MLP a de grosses dettes et ne veut pas partager la manne gouvernementale, les cadres solides manquent aussi !

  2. « …la coalition NUPES (LFI, PS, EELV et PCF) … » NUPES = PNEUS or un pneu est rempli d’air. Cette coalition de circonstance, et donc de façade explosera « façon puzzle » au premier pet de lapin, chacun des coalisés devant poursuivre sa petite tambouille pour conserver un mandat, obtenir une place au gouvernement, entrer dans un placard doré comme le Conseil économique et social etc. Pour cette législative il nous faut des candidats issus de nos armées et aussi pourquoi pas… du clergé,

  3. depuis Mitterrand le FN est la meilleure garantie de perdre pour la droite ; quand donc ses électeurs vont-ils en prendre conscience ?

  4. Le RN signe sa prochaine déception face aux prochains résultats des législatives. Les électeurs de Reconquête qui se sont portés sur RN au deuxième tour de la présidentielle ne reconduiront pas leur position. Par ailleurs, face aux candidats RN , des candidats plus sérieux se présentent, ne serait que par la continuité de leur idéologie, ce qui n’est pas le cas chez RN toujours en valse hésitation.

  5. Aucune alliance n’est envisageable avec un mouvement qui « veut la mort du RN » car considéré comme trop social et pas assez identitaire (sic). De plus, chaque voix compte et permet aux partis de survivre financièrement ! On verra donc le verdict des urnes. Ensuite, au second tour, il sera toujours temps de voter pour le mieux placé des nationaux…

  6. Avec l’ensemble des casseroles que se trimballent les NUPES, leur accorder jusqu’à 165 sièges est une absurdité.
    La droite républicaine patriote (RN, reconquête, Debout le France et les LR compatibles) devront être la force qui peut empécher « l’autre » d’avoir la majorité absolue, pour cela il faut que tous les reports de voix se fassent à l’échelle locale en toute réciprocité, mettre les probèmes d’ego dans sa poche et « le cordon sanitaire » aux ordures.
    Il faut se mobiliser

  7. Marine je vous soutien depuis de nombreuses années, je vous ai prêté de l’argent pendant ces périodes difficiles et je respecte votre combat. Mais ne pas faire alliance est une faute grave cela s’adresse aussi aux sympathisants LR.

  8. Le R.N. avec son nouveau Programme orienté sur le social, s’est déplacé vers le Centre, la Gauche. Le Pouvoir d’achat ne peut augmenter que s’il y a plus de travail pour les français (de souche et immigrés assimilés), c’est à dire moins d’immigrés assistés. C’est donc lié et Z est sur cette Ligne. Le R.N. vieux Parti familial, comme les autres Partis où l’on voyait toujours les mêmes, va un jour, une année, prochain(e) être absorbé….Z R ne peut qu’aller de l’avant, monter, grignoter…

  9. Foutaises! 70% des électeurs de droite (dont une large majorité d’électeurs RN) souhaitent l’union RN/Reconquête (sondage IFOP pour VA du 27 avril). Marine dissimule sa susceptibilité, sa vindicte, ses rancunes et ses humeurs, derrière les prétendues attentes de son électorat. Elle le paiera d’un revers cuisant aux législatives, et au-delà d’un désenchantement de cet électorat, lourd de conséquences pour elle et son parti.

  10. soutien de poids pour Zemmour, de prince Amaury de Bourbon Parme descendant des capétiens ; cela donnera des lettres de noblesse à son parti

  11. Au journalistes souverainistes d’ ostraciser totalement les membres des RN pour leur faire payer la déculotté mémorable que vont se prendre les 35% d’électeurs patriotes aux prochaines législatives . Le tiers islamo-gauchiste risque grâce à la stratégie inverse de gouverner notre pays. Les le pen par leur détestation de tout ce qu’a fait le général De Gaulle attirent notre pays vers l’abîme.

  12. Voila combien de fois qu’elle se présente aux éléctions?2 fois,3 fois?et a chaque fois c’est une « ramassée! »Alors Bardella peut bien essayer de faire des « pieds et des mains »et se complaire dans une sorte,on est les plus forts et donc refuter une allince,c’est la machine a perdre en vue!il est insupportable de voir ces politicars se faire le « guéguerre »au détriment de notre Pays!

  13. En vérité, MLP ne digère pas ses incohérences soulignées par Reconquête durant la campagne présidentielle.
    Quat aux souhaits des adhérents au RN, ce n’est pas son soucis.
    Alors qu’elle aille à l’échec comme elle y est allée dans son « débat » face à macron. Débat aussi nul que le précédent, soit dit en passant.
    Remporter une élection nécessite la volonté de gagner, si cette volonté lui fait défaut, qu’elle laisse la place. Il y a des gens fort compétent pour la remplacer au RN.

  14. Les propos de Marine Le Pen sont inadmissibles . Cette femme n’est pas une patriote mais une boutiquière . Je pense que bon nombre de nos compatriotes , y compris les électeurs traditionnels du personnage , l’auront compris et devraient voter au premier tour pour les candidats de Reconquête . Si l’intelligence des français ne s’est pas totalement obscurcie , le parti d’Eric Zemmour devrait balayer le RN actuel .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter