Faut-il mettre un terme aux bamboulas* dans les salles de mariage des mairies ? L’affaire enflamme les bancs de l’Assemblée nationale. Ces fiestas, déjà dénoncées par Robert Ménard, qui refuse désormais d’unir les couples dans une ambiance de méchoui saharien, et Gilles Platret, vice-président de LR, parlant « d’envahissement » insupportable, donnent lieu à une proposition d’amendement par la députée Annie Genevard. L’objet du texte se limite à interdire le déploiement de drapeaux étrangers lors de ces cérémonies.

Alors que l’élue a défendu son projet en évoquant, entre autres débordements, « des danses ou des spectacles », l’ex-routard des prétoires, Dupond-Moretti, se jette sur le thème de la danse. Il tient son os. Le bon nonosse qui va détourner l’attention de l’Assemblée du vrai contenu de l’amendement. « Moi, Madame, quand je vois des gens danser, ça me rend heureux », affirme-t-il gravement. Soucieux d’emmener son auditoire loin des rivages de la réalité, le ministre ronge cet os providentiel en se lançant dans un historique hors sujet des « danses venues d’ailleurs » ciblées par l’élue LR. « Le sirtaki est grec, la valse autrichienne, la sardane catalane, le flamenco espagnol, la salsa cubaine et le smurf français. » Il est intarissable.

L’opposition omet de demander une démonstration. Quelques pas de tango avec Marlène Schiappa viendraient étayer l’argumentation, une salsa avec finirait de convaincre les députés. Selon l’acteur Philippe Lelouche, fut contacté par TF1 pour concourir dans l’émission « Danse avec les stars ». La direction de la chaîne avait repéré le Fred Astaire qui sommeillait en cet avocat à la silhouette élancée. La robe, les effets de manche. Philippe Candeloro lui tendait déjà les bras pour un numéro de claquettes endiablé.

Après ce passage en revue étourdissant des diverses manières de tortiller du popotin dans le monde, l’Assemblée est dès lors rendue à trois années-lumière des drapeaux étrangers déployés dans les mairies. Objectif atteint. Le projet d’Annie Genevard, devenue par l’entourloupe de Dupond-Moretti un amendement sur la danse, est rejeté.

Le déni des incidents divers et variés suscités par « certains » cortèges nuptiaux est consommé. Les en seront quitte pour continuer à faire signer aux familles d’aléatoires engagements à ceci et cela… Et les loueurs de Lamborghini à demander au ministre ce qu’il sait des contredanses.

 

*NDLR : « La bamboula est une danse effectuée au son d’une variété de tambour africain », nous dit Wikipédia.

2 juillet 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 9 votes
Votre avis ?
34 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires