Au d'Éric qui s'est tenu à Villepinte, ce dimanche, Tanguy David, jeune homme noir, a été aperçu par la France entière sur la scène derrière le nouveau candidat à la présidentielle. La participation à cet événement lui a valu près de 15.000 messages de menaces et a dû être placé sous protection policière, rapporte Jean-Marc Morandini.

L'étudiant en licence de droit à l' de Caen a reçu de nombreux messages insultants et racistes, depuis ce dimanche 5 décembre. En cause, la couleur de sa peau considérée par ses détracteurs comme incompatible avec un mouvement aussi « extrême » que celui d'Éric Zemmour.

Le jeune homme raconte avoir reçu des « menaces de mort », de « décapitation » ou encore des « insultes ». « J'ai déposé plainte et une mesure de protection a été mise en place », a-t-il annoncé, précisant qu'il avait reçu entre 10.000 et 15.000 messages de menaces depuis dimanche.

Éric Zemmour « défend une France française »

Sur RTL, le jeune homme a justifié sa présence dans ce meeting, déclarant que le nouveau candidat « ne défend pas une France entièrement blanche, il défend une France française. C'est-à-dire une France avec des gens qui aiment le pays dans lequel ils vivent et qui respectent les lois de la République. » Il a également ajouté ne « pas comprendre que certaines personnes puissent être étonnées puisque si l'on est choqué par ma couleur de peau, c'est qu'il y a un problème ».

9 décembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.