La nouvelle loi sur l’immigration réglera-t-elle les problèmes liés à la pénurie de médecins ?

médecin

Gérald Darmanin et le gouvernement, dans le cadre du projet de loi pour contrôler l'immigration et améliorer l'intégration, veulent créer une nouvelle carte de séjour destinée aux professionnels de santé pour attirer des médecins étrangers ainsi que d'autres professionnels de santé à venir travailler en France. Cette mesure est mise en avant par les communicants du gouvernement, Olivier Véran en tête, pour nous expliquer qu'ils vont ainsi lutter contre le manque de médecins en France.

Les esprits chagrins pourront voir dans cette mesure un argument pour valoriser une réforme qui, en réalité, ne changera vraisemblablement pas grand-chose au problème de l'immigration, sachant que depuis une trentaine d'années ou plus, celle-ci est voulue par nos dirigeants qui font mine d'en subir les conséquences plutôt que de chercher à la réglementer et à l'organiser en fonction de nos besoins.

Ce projet de loi prévoit; en effet, la création d'une carte de séjour pluriannuelle dénommée « talent-professions médicales et de la pharmacie » destinée à faciliter l'exercice des médecins, sages-femmes, dentistes ou pharmaciens étrangers en France.

Cette carte est destinée aux professionnels de santé et à leur famille, à condition qu'ils soient recrutés par un établissement de santé public ou privé à but non lucratif. Elle permettra de simplifier les formalités administratives afin d'« améliorer la lisibilité et l'attractivité du droit au séjour pour ces publics qualifiés, tout en tenant compte des enjeux de vérification de l'aptitude des professionnels étrangers à exercer dans le domaine hospitalier » (sic). La durée de la validité de cette carte sera d'un à quatre ans et dépendra de la validation par le praticien des épreuves de vérification de connaissances qu'il devra passer.

Si les médecins étrangers en provenance d'un pays de l'Union européenne dans lequel il existe une équivalence de diplôme sont dispensés d’examen de contrôle et peuvent s'installer aussi bien en ville qu'à l'hôpital, en revanche les praticiens venant d'autres pays doivent satisfaire à un contrôle des connaissances et, avant de pouvoir espérer exercer hors hôpital, ils devront effectuer un stage de trois ans au moins dans un établissement public.

Cette mesure favorisera les hôpitaux qui fonctionnent déjà en grande partie (dans les services d'urgences en particulier) grâce à des praticiens étrangers obligés d'accepter des postes de médecin-attaché ou de médecin-assistant avec des salaires bien moindres que ceux des praticiens hospitaliers, et ce, pour le plus grand bonheur de l'administration, car si le salaire est inférieur, le travail, lui, est strictement identique.

En revanche, ces nouvelles dispositions n'auront aucun effet pour améliorer la situation des friches médicales qu'on observe dans nos campagnes et même dans certains quartiers urbains, car ces praticiens ne pourront pas s'installer en clientèle privée.

La venue de médecins étrangers pourra sans doute apporter un peu d'oxygène à des services hospitaliers agonisants mais ne résoudra pas le problème de l'accès aux soins en ville ou en campagne, qui est lié au manque dramatique de jeunes médecins. Jeunes médecins qui ne veulent plus travailler comme le faisaient ceux de la génération précédente. On peut les comprendre, mais en période de pénurie, cela aggrave d'autant plus l'accès aux soins, et ce problème risque devenir un véritable enjeu de santé publique dans les mois et années à venir.

Ce chapitre à visée sanitaire de la loi sur l'immigration que le gouvernement va soumettre au Parlement en 2023 ne doit pas masquer les vrais problèmes liés à l'immigration qui ne semblent pas devoir être résolus de manière durable par ce énième texte.

Dr. Jacques Michel Lacroix
Dr. Jacques Michel Lacroix
Médecin - Médecin urgentiste et généraliste

Vos commentaires

53 commentaires

  1. Après les apprentis sorciers qui sévissent depuis plus de 40 ans en France, voici les marabouts qui arrivent
    Les français savent qu’ils courent à leur perte mais comme dirait un élu LRM récemment, «  ils ont ont une telle capacité à oublier « 
    La pénurie d’énergie nucléaire alors que nous étions la référence en ce domaine
    La pénurie de produits agricole lors que nous étions la référence en ce domaine
    La pénurie de soins et de structures médicales alors que nous étions la référence en ce domaine
    La pénurie d’armements et de personnels militaires alors que nous étions la référence en ce domaine ….
    J’ai dépassé le stade d’être honteux d’être français , je ne peux même pas dire que j’ai la haine , je sais simplement que ce pays va exploser avant d’être islamisé et que malgré que tout cela soit inéluctable , les français en veulent avant tout aux argentins et à l’arbitrage d’un match de «  fouteballe « ….je ne sais pas si on réalise réellement le niveau atteint ?

  2. C’est bien, ce transfert de médecins vers la France. L’on ne les verra pas en tout cas sur ces « boats people » errant sur la méditerranée, mais dans des avions charters affrétés par la République Français et battant ouvertement pavillon de la France. C’est pas beau ça ?!

    • Hummm ..faire une comparaison entre les réfugiés du sud est asiatique des années 70 et les «  touristes « actuels essentiellement hommes , Ils (pour les derniers miles marins ..) sont transportés en zodiac flambants neufs comme leur gilet de sauvetage d’ailleurs , portable collé à l’oreille et qui font style d’être quasi noyés en sautant prestement sur les quais de nos ports …
      J’ai connu des vietnamiens boat People arrivés en 1979, ils n’avaient que quelques hardes sur eux et des baluchons qu’ils avaient pu sauver , les enfants et les parents fuyaient la guerre …eux ! Ils se sont quasiment tous intégrés , bossent réellement et ne font jamais la une des faits divers . Donc comparaison n’est pas raison

  3. Là aussi , ce gouvernement met la charrue avant les bœufs. Les jeunes médecins refusent la ruralité pour deux raisons majeures : les défauts d’attractivité et le défaut d’emploi pour le conjoint. Ce gouvernement fait grand bruit autour des aménagements ruraux qui devraient améliorer l’attractivité des petites villes. Mais là aussi, il tape à coté de la plaque . Ils se contente de redorer les rues, les centres villes mais n’apporte aucuns loisirs physiques et culturels significatifs. Quant aux offres d’emplois ! La ruralité se désertifie. Les petits établissements ferment les uns après les autres, même ceux rattachés à de grosses entreprises lesquelles se reconcentrent. Vous percevez quel sera l’effet d’une migration ajoutée à ces phénomènes. Des êtres en errance, tout disposés à subvenir à leurs besoins par le biais de la délinquance, des trafics.

  4. Même si ce projet devait se réaliser de façon rigoureuse, ce dont je doute, je pense qu’il a pour objet de faire croire que l’immigration est une chance pour la France, il est scandaleux de faire venir en France des soignants de pays qui en ont tant besoin. L’immigration nous fait importer des bons à rien prèts à tout dont nous n’avons pas besoin, des gens travailleurs et compétents qui certes nous seraient utiles, mais sont indsipensables à leurs pays d’origines.

  5. Ancien chef de service des hôpitaux et membre du jury national du chirurgicat, je connais la « qualité de l’examen » que l’on fait passer à certains médecins venant du Maghreb, je plains l’avenir de notre médecine hospitalière, et pourquoi prendre des médecins à des pays qui en manquent, c’est un pousse au crime à l’immigration.

  6. On peut aussi s’interroger sur le fait qu’on va priver par exemple des pays d’Afrique de leurs médecins. Il va de même pour d’autres pays. Ces pays sont en manque de praticiens et on va leur enlever le pu qu’ils ont . Brillante idée alors qu’on nous bassine avec l’humaniste qui doit prévaloir dans l’accueil de migrants , censés occupés ces fameux métier en tension. on paye aujourd’hui la politique menée depuis 20 ans sur la formation réduite de médecins. Quid des soignants virés , pour cause de non vaccination ?

    • Tout est bon pour refuser la réintégration de ces soignants (et pompiers) évincés comme des mal
      propres par « super borne ». Une mesure politique abjecte doit être annulée par la responsable de celle-ci, c’est à dire »super borne »…

  7. Ne nous leurrons pas, à l’image de la forte communication, travail essentiel du gouvernement, les lois proposées ne sont que du vent qui permet de gagner du temps faute de décisions et de fermeté de ce pouvoir de Polichinelles.

    • Normal que ces lois soient du vent, elles sont le fruit des adeptes des eoliennes et tout autant inutiles et destructrices de richesses…

  8. La prochaine étape c’est une régularisation massive de tous étrangers se trouvant sur le sol Français et la fin des visas pour les ressortissants Africains et Maghrébins, comme cela il n’y aura plus de discussion nauséabonde, sur fond de bruits de bottes, avec relents de colonialisme. Chouette, la France va passer d’ici 2050 de 66 Millions de Français à 600 Millions si l’on en croit les prévisionnistes de la population mondiale ?!? Macron et son équipe de bras-cassés auront résolu un autre problème à leur manière. J’espère que les petits-enfants de ceux qui l’ont réélu mépriseront leurs aïeux et leur feront payer. Si toutefois ils ont encore la capacité à comprendre par eux-mêmes ce qu’il se sera passé alors, ce dont je doute !

  9. Cette disposition de  » carte de séjour pluriannuelle dénommée « talent-professions médicales et de la pharmacie » » est un véritable scandale qui vise à vider les pays africains de leurs sachants alors qu’ils en ont tant besoin…
    Cette initiative est pour le moins étrange dans la bouche de ceux qui n’ont de cesse de nous traiter de vilains colonialistes, encore du « en même temps macronien » !
    Nous voyons bien que ce que disent les français sur ce sujet de l’immigration n’a aucune importance pour ces décideurs décidément anti-France et pour un grand remplacement sous prétexte de palier à leurs carences dans tous les domaines.

    Ils devraient créer une carte identique pour renforcer les effectifs de la police !!!!!

    • Le résultat des « cabinets-conseils », étrangers (américains) qui soit dit en passant continuent d’agir dans les ministères, il suffit de lire le JO et de déchiffrer certaines phrases pour comprendre

  10. « Ce chapitre à visée sanitaire de la loi sur l’immigration que le gouvernement va soumettre au Parlement en 2023 ne doit pas masquer les vrais problèmes liés à l’immigration qui ne semblent pas devoir être résolus de manière durable par ce énième texte. »
    a fait longtemps que cette situation est « monnaie courante » au sujet du système de Santé français ! … Tous ceux qui pensent que nous sommes « dirigés » par des abrutis ont tord … TOUT est sciemment voulu et orchestré pour détruire la France et l’Europe … Des « pantins » du genre de zelensky sautent sur l’occasion en venant eux aussi « se gaver » sur le dos des peuples …
    Les différentes « lois » que pondent les macroniens ne suffiront pas à éteindre le feu qu’ils ont provoqué et le tsunami de la récession sera le détonateur d’une révolution qui va « passer le karcher démocratique » sur l’ensemble de l’Europe …
    macron et vonderlayen en premier et tous ces coucous politicards doivent être traduits pour leurs trahisons contre les nations …

  11. Effectivement, on déshabille Pierre, pour habiller(partiellement) Paul… Et de plus rénumérés comme Médecins assistants, mais à rythme soutenu…
    Sans compter que cet appel d’air envers les métiers de santé, manqueront cruellement aux patients des nouveaux exilés professionnels de santé. Il n’était déjà pas facile pour les habitants du Maghreb, ou de régions d’Afrique pauvres en infrastructures médicales de pouvoir compter sur des soins accessibles facilement, et pourvus d’un minimum de matériels non obsolètes.
    Et nous ne faisons qu’amorcer, les effets désastreux du numerus closus…

    Les déserts médicaux, n’ont pas fini de faire florès au sein de paysage médical français.
    Et ne parlons pas des hôpitaux…

  12. Vérifier que ces médecins ont leurs trois doses de vaccins . En effet il serait inadmissible de ne pas réintégrer les notres faute de vaccination et d’en accueillir qui ne sont pas vaccinés . N’accueillir que des professionnels de santé et pas d’autres migrants nous en avons suffisamment .Ensuite ce gouvernemnt pense t’il sérieusement qu’ils vont accepté longtemps d’être sous payés , je ne le pense pas .Enfin comment vont ils régler le problème des déserts médicaux . Les français qui ne vivent pas dans des grandes villes , mais qui cotisent , sont ils des sous citoyens qui ne méritent pas les soins pour lesquels ils paient . Encore une mesure qui ne va rien régler mais qu’ils font arranger en fermant encore des lits , des services et des hôpitaux . Détruire , casser , priver le peuple de l’essentiel c’est tout ce qu’ils savent faire .

    • Excellent…ma toubib est espagnole , arrivée depuis peu dans le village , mignonne et tout et tout mais concernant ses diagnostics, mon chien est mieux pris en charge chez le vétérinaire. J’ajoute que j’adore les espagnols , les Italiens et Portugais, eux ne se laissent pas faire avec leurs «  zelites politicards « 

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois