Le 24 juillet 2014, Meryem (le prénom a été changé) accueillait son petit ami, Julien (le prénom n'a pas été changé), chez ses parents, à Nogent-sur-Oise. Le jeune homme était mécanicien dans l'armée de l'air, sur la base de Creil. Le père de la jeune fille, Muhittin Ulug, rentrant plus tôt que prévu, a surpris les amants nus dans le même bain. Ni une, ni deux, il est allé chercher un couteau et a porté dix-huit coups à Julien. Il comparaissait, lundi 19 septembre, après un très léger délai de traitement dû pour partie à la Justice, pour partie à sa cavale, puisqu'il n'a été extradé qu'en 2019.

La de Meryem est kurde. Julien était Français, « d'origine arabe », précise la jeune fille. Le père désapprouvait cette histoire ; la fille cachait, dans son répertoire, les prénoms de garçons sous des codes secrets ou des pseudonymes féminins. C'est finalement une sorte de variante du « crime d'honneur », dans lequel les hommes d'une assassinent leur fille ou leur sœur parce qu'elle a eu des rapports sexuels avant le mariage, ou même parce qu'elle a été violée. Cette coutume pittoresque, je suis désolé de l'apprendre à nos lecteurs, n'est pas originaire de Basse-Bretagne ou du Poitou. En quelque sorte, Meryem a eu de la chance que son père réagisse sous le coup de l'émotion : il a assassiné l'intrus, qui était chez lui, nu, avec sa fille. Il aurait pu les tuer tous les deux. Peut-être l'aurait-il fait, d'ailleurs, si la lame du couteau n'avait pas été, selon le rapport des experts, tordue à son extrémité par la violence des coups. On se perd en conjectures.

Creil, c'est l'endroit d'où, en 1989, est partie l'affaire du voile. Depuis cet épisode, des femmes, de plus en plus nombreuses, sont voilées en France et tout le monde trouve ça parfaitement normal. Émettre une réserve vous ferait passer pour un disciple de Himmler - qui, pourtant, aimait beaucoup la musulmane (« Les musulmans et la machine de guerre nazie », par Mathieu Léonard, Le Monde diplomatique, mai 2019). Creil est aujourd'hui une zone de non-droit dont le plateau est affectueusement surnommé le Creillistan. Ses environs abritent à la fois une immense base aérienne, des villages ruraux, de grandes propriétés de chasse, des barres d'immeubles remplies de familles originaires d'Afrique et du ainsi que des îlots de misère sociale qui n'ont rien à envier au Pas-de-Calais. L'Oise, c'est l'Archipel français en plus petit.

Comment s'étonner, dans ces conditions, qu'une histoire d'amour entre une jeune fille kurde et un militaire français, dont l'origine étrangère prétendue est un détail (quand on s'appelle Julien et qu'on sert la France, on peut venir d'où on veut), se termine à coups de couteau dans la baignoire ? Je suis curieux de savoir avec quelle sévérité (ou pas) sera sanctionné ce père de famille. Et, surtout, bonne chance à cette jeune fille qui avait pour seul tort d'être amoureuse et de recevoir son petit ami chez elle, et qui mettra toute la vie à oublier cette histoire sordide.

8773 vues

20 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

22 commentaires

  1. Cochon2021 nous dit:

    « Je continue à penser que la peine de mort est la sentence la plus dissuasive. En effet, elle empêche de façon radicale la récidive. CQFD. »

    je pense comme Cochon2021 et que l’immigration n’est pas une richesse pour la FRANCE !!!

  2. Je vais pour une fois me faire l avocat du diable. Vous avez sans doute lu, comme moi, l article. Le père rentre chez lui et trouve le couple nu, dans la baignoire ? Connaissant la mentalité de ces gens, le petit ami et la fille s attendaient a quoi en cas de retour inopiné du père, d un frère ou de la mère ? Visiblement ils n ont ni réfléchi ni mesuré la portée de leur actes. Bien sûr cela ne mérite pas la réaction du père et il doit être jugé sévèrement pour ça, mais, ces pratiques, d un autre âge, sont connues. Surtout des membres de cette communauté. Dans ces circonstances, c’était prévisible. Réfléchir avant d agir…

  3. Cette histoire ne tient pas debout. Ou cette fille est simplette ou irresponsable pour avoir invité l’agneau dans la maison du loup ou alors, c’était pour se protéger elle-même du Père qui la menaçait également . Donc, elle savait fort bien les risques qu’encourait Julien en l’invitant sous chez elle.

  4. Une triste affaire qui démontre hélas , que l’intégration de ces populations est très loin d’être effective. Des jeunes nés en France placent la loi coranique avant la loi française. Ce père qui tue un jeune homme car il ne fait pas partie de son ethnie, des pratiques de l’âge de pierre. Cet assassin que va t il récolter comme peine de prison ? On va lui trouver des circonstances atténuantes sans doute. Et la famille de ce jeune , elle , elle restera marquée à jamais par la mort de son fils. Dire que Macron veut repeupler nos campagnes avec des individus qui ont les mêmes pratiques.

  5. Combien de morts devrons nous subir pour admettre que nous ne sommes pas compatibles et que nous ne pouvons pas accepter cela en France ?

  6. Le père aura une peine de principe assortie du sursit. On va nous dire que : Le pauvre, « il ne connaissait pas les codes »…

  7. Nul doute que les « juges » se montreront d’une extrême sévérité à l’encontre du crimi… oups, pardon … du chenapan : des heures de travail d’intérêt général à la NUPES, un stage de poney voire quelques coups de règle sur les doigts. Avec sursis bien sûr …

  8. Cette jeune fille certes mettra du temps à oublier mais elle n’est pas très fufute d’avoir amené son amoureux chez elle, elle connaissait sans doute les opinions de son père à son sujet. Donc elle ne peut s’en prendre qu’à elle même et sa douleur n’est rien à côté de celle des parents de ce pauvre Julien.

      1. J’ai beaucoup de compassion pour lla victime, et sa famille, beaucoup moins, j’avoue, pour son amoureuse. Je sais, c’est pas bien, peut-être parce que n’en peux plus de voir que ce sont toujours les mêmes types de personnes( chances pour la France) qui assassinent au nom d’une  » culture  » qu’ils veulent nous imposer.

  9. Et on prétend nous imposer de vivre «  ensemble » ?,,
    Quand on sait dans les villages français que Le Parisien citadin en vacances est un étranger plus ou moins bien accueilli , vouloir comme le fait Macron obliger la population à vivre avec des gens qui n’ont ni la même religion ni les mêmes coutumes c’est jouer avec le feux et préparer une émeute.

  10. Je continue à penser que la peine de mort est la sentence la plus dissuasive. En effet, elle empêche de façon radicale la récidive. CQFD.

    1. Je préfère à la peine de mort, un mauvais moment à passer pour le condamnés, au bagne sans possibilité d’en sortir vivant. Un bagne où les condamnés soient bien traités physiquement s’entend.

      1. Utopie, un condamné sans espoir de sortie, même bien traité devient ingérable, il n a plus rien à perdre et ne risque plus rien. Regardez ce qui se passe dans les prisons US…

  11. Vous êtes étonnés ?? moi pas ! laissez rentrer un molosse chez vous et vous ne serez pas surpris qu’il lacère votre enfant…L’islam est le reflet de son inventeur soit l’obsession du sexe et du sang. Voila 14 siècles que nous en avons la preuve tous les jours et sur toute la planète. Il faut être aveugle,sourd et muet pour accepter cela ou être énarque ou s’appeler Van der leyen der crétine !
    Accepter des individus qui égorgent ou des états totalitaires (Iran, Pakistan et autres (54) ) même le « sage Maroc juge suivant la charia ! c’est pousser les peuples libres à la guerre contre ces cancers qui avancent sans résistance.
    Éliminons les énarques en France et les abrutis non élus de cette Europe misérable et nous aurons une « petite » chance de survivre….

  12. Que voulez vous faire comme commentaire? Sinon que certaines mentalités ne sont pas compatibles avec les notres et qu’il faut les écarter au plus vite.

    1. Très juste ! Hélas, notre actuel dirigeant a pris le parti d’accueillir encore plus de ces « mentalités incompatibles » !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter