Selon des données publiées par l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) ce 17 janvier, les demandes d'asile en France ont augmenté de 27 % en 2022, par rapport à l'année précédente.

Avec 131.000 demandes d'asile pour l'année 2021, l'OFPRA a retrouvé un chiffre proche de 2019, en nette haute par rapport à l'année 2021 qui avait été marquée par la crise du Covid. Pour la cinquième année consécutive, les Afghans sont les plus nombreux à demander l'asile en France, avec 17.000 premières demandes introduites à l'OFPRA. Une hausse, donc, de 37 % par rapport à l'année précédente. Le second pays le plus demandeur est le Bangladesh (8.600). Vient ensuite la Turquie (8.500), suivie de la Géorgie (8.100) et de la République démocratique du Congo (5.900).

Le taux d'acceptation des demandes a, lui aussi, progressé : l'OFPRA signale ainsi un taux de réponses positives qui s'élève à 29 %, soit 3 points de plus que l'année précédente. Le délai moyen de traitement des dossiers a, pour sa part, diminué. « Il a été ramené à 5,2 mois sur l’ensemble de l’année 2022, atteignant même un point bas à 4 mois en fin d’année », rapporte l'OFPRA. En 2020 et 2021, ce délai dépassait les 8,5 mois.

 

1913 vues

19 janvier 2023

Les commentaires sont fermés sur cette publication.