5 va « juger », lors d’une émission inédite diffusée ce dimanche 7 mars à 20 h 50, de la teneur d’un documentaire sans en inviter le… réalisateur Pierre Barnérias ! Il faut dire qu’il s’agit de , le célèbre film sur la pandémie de Covid, film qui a été encensé par certains mais détesté par d’autres. Et parmi ces autres, très certainement les animateurs de l’émission de cette chaîne d’État : Elsa Guiol, Benjamin Teil et Lucile Berland, qui vont dire « tout le bien » qu’ils pensent du documentaire puisqu’il s’agit de l’émission intitulée – pour éviter toute surprise aux téléspectateurs- « La fabrique du mensonge sur ordonnance » avec, pour titre, de leur séquence, « Hold-up : les recettes du succès… »

Une de mes amies journalistes a reçu un message de Pierre Barnérias « qui, comme moi, écrit-elle, aime son métier et le fait avec le plus de rigueur possible. Nous sommes en , paraît-il, et il y a visiblement certaines vérités qui dérangent… » Et elle m’a transmis « son cri de colère ».

Voici donc le « cri de colère » de Pierre Barnérias, cri que je suis encouragé à révéler.

Dans ce message, le réalisateur regrette ne pas avoir été prévenu par les responsables de cette émission : « Je n’ai bien sûr pas été contacté. :) » Il y affirme qu’« ils ont déjà chopé une photo ignoble de moi […] C’est dire la haine qui doit motiver l’équipe de production et de réalisation. Suis abasourdi. »

« Je pense que “l’horrible élitiste” de Laurent Alexandre (NDLR : haut fonctionnaire, médecin de formation, chroniqueur et militant ) va encore venir pleurnicher comme quoi je lui ai fait dire le contraire de ce qu’il pense. Ce qu’il dit, je ne l’invente pas, le mépris avec lequel il parle, je ne l’invente pas. »

« Qui dit, dans le film, que ce sont nos élites et uniquement nos élites qui auront la capacité de réduire le gap [NDLR : « combler le fossé »] entre les inutiles et les sachants alors que ce sont elles qui bien au contraire l’ont creusé depuis des dizaines d’années. »

Selon lui, « ce sont aussi nos élites, scientifiques, financières, politiques, qui sont responsables de cette situation ubuesque qui enferme 5 milliards de personnes pour un virus dont on survit à plus de 99 % sans traitement ».

Selon Pierre Barnérias, la contre son documentaire est « abjecte ». Et il pose la question : « Qui fabrique le mensonge ? Qui ? »

Son souhait est que nombreux soient les téléspectateurs ayant déjà vu son documentaire à regarder cette émission de France 5 : « J’espère qu’il y aura du monde à voir ce magazine. Chacun pourra juger sur pièces. »

6 mars 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Agression des époux Tapie : à quand le crime de lâcheté ?

Quelle est la raison qui pousse le législateur à rabaisser la victime en la qualifiant de …