Jeudi 7 décembre, c'était le début de la fête juive de Hanouka, qui commémore un épisode de l'histoire du peuple hébreu : retrouvant le temple de Jérusalem profané, un petit groupe de Juifs utilisa une minuscule fiole d'huile pour rallumer le candélabre. La flamme dura huit jours au lieu d'un, ce qui fut interprété comme un miracle.

Or, décidément, la circonstance se prête aux miracles, puisque la République laïque a posé quelques RTT, ces jours-ci, malgré son agressivité jusque-là historique envers les croyants, de 1793 à l'interdiction des crèches, en passant par 1905 ou l'affaire des fiches. Qu'on en juge par ces images, diffusées sur Twitter par le rabbin strasbourgeois Mendel Samama : on voit le grand rabbin de France, Haïm Korsia, allumer la première bougie de Hanouka à l'Élysée, sous le regard bienveillant d'Emmanuel Macron, devant un parterre de fidèles qui chantent et prient avec lui.

Quatennens évoque « la messe en latin »

Tollé des différentes oppositions, évidemment : les LR pour exister, sans doute, et LFI par clientélisme, probablement. Adrien Quatennens, le cogneur aux cheveux de feu, ose même un tweet grandiose qui demande si, dimanche, il y aura à l'Élysée « la messe en latin ». On note, au passage, que c'est la messe traditionnelle que Quatennens assimile au catholicisme : est-ce parce que le rabbin Korsia, comme il est normal, prie en hébreu et non en français ? Ou est-ce parce que la messe en français ressemble davantage à une réunion d'association pro-migrants, avec un prêtre absent, des chansons ridicules, une église vide et Jacqueline au micro pour la prière universelle ? En creux, l'élu LFI semble comprendre que la messe post-Vatican II n'est pas une menace pour la laïcité...

En faisant ce qu'il a fait, Macron mécontente à la fois le CRIF (qui désapprouve, quoique peu suspect d'antisémitisme), les laïcs (qui, à juste titre, ne voient pas pourquoi on ferait une entorse au règlement) et les antisémites (qui verront évidemment dans cet acte de favoritisme la marque de leur complot préféré). Il faudrait rééquilibrer, non ? Ce serait le meilleur moyen de rattraper le coup.

La Sainte Vierge, pour faire l'unanimité

Messe en latin, a dit Quatennens ? Allons-y ! Après tout, ce vendredi 8 décembre, c'est la fête de l'Immaculée Conception. La Sainte Vierge est une femme voilée, venue du Moyen-Orient, que le monde prenait (et que le Talmud prend toujours) pour une mère célibataire : parfait pour les islamo-gauchistes.

Elle est vénérée par les chrétiens (catholiques et orthodoxes) comme par les musulmans. Les chiites iraniens lui élèvent même des statues. C'est tout de même inclusif. Elle est la sainte patronne de la France et les témoignages de soldats allemands, repoussés par Elle, venue du Ciel, aux portes de Paris en 1914, se comptent en dizaines de milliers. C'est tout de même patriotique.

Enfin, le catholicisme, religion « patriarcale » à ce qu'il paraît, considère que la seule créature née sans le péché originel est une femme. C'est même la raison de cette belle fête du 8 décembre. Pour des machos, c'est incroyable, ce que les catholiques et les orthodoxes respectent la féminité.

Bref. Organisons ça avant ce soir, ou même dans le week-end, tant pis. L'archevêque de Paris, en soutane dans les rues du VIIIe, sous un dais porté par quatre gardes républicains, franchirait la porte cochère de l'Élysée, précédé d'une foule de jeunes prêtres et d'un thuriféraire portant un encensoir de dix kilos, dont les vapeurs d'Orient se répandraient généreusement dans la cour du Château. Au son du Christus Vincit, on bénirait la foule avec des litres d'eau, tandis que les fidèles, à genoux, se signeraient, d'un ample geste sacré, qui les clouerait tout entier à deux mille ans de chrétienté. Ça aurait de la gueule, non ? Pas possible ? Ah ! Pourquoi ? Si seulement on le savait...

6557 vues

08 décembre 2023 à 16:27

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

56 commentaires

  1. Que voulez vous, ils ont élu, à ma connaissance, le seul Macron à géométrie variable.
    Il y avait d’autres modèles, on a eu celui là !.
    Bad luck !

  2. Ne vous inquiétez pas dans un soucis d’équité en juin prochain, se déroulera dans la cour de l’Élysée l’Aïd el kébir et tout le monde sera content…

  3. et après on fêtra la fête musulmane de l’Aïd en égorgeant les moutons dans les jardins de l’Elysées, après çà la messe sera dite comme on dit chez nous.

  4. Ce libelle bien troussé égratigne avec entrain la religion chrétienne, mais prudemment épargne la religion musulmane .
    Revenons à la réalité , les attentats sont biens islamistes ? des centaines de morts et de blessés ses dernières années en France. Combien d’attentats chrétiens , commis par des intégristes excités à la sortie d’une messe en latin ?

  5. ça m’est égal tant qu’on ne va pas égorger les moutons ou mettre un imam à l’Elysée.
    La différence, c’est qu’aucun livre juif ou chrétien ne dit de combattre l’islam comme le Coran le recommande aux fidèles pour les juifs et les chrétiens s’ils ne se convertissent pas à l’islam!
    Il y a la une monstrueuse différence qu’il n’est pas sain d’oublier!

  6. Effectivement , qu’on installe une crèche à l’entrée de l’Elysée et qu’on arrête des invitation comme celle pour fêter Hanoucca au risque que notre incompétent n’invite ces amis musulman.

  7. Et en plus, la Vierge était sémite !!!
    La messe tout court a été interdite pendant le covid, mais on a pas été voir ce qui se passait dans les synagogues et les mosquées ! On peut douter qu’elle revienne en grâce à l’Elysée ! Surtout quand tout est téléguider depuis les écuries Rothschild et Mackinsey !

  8. Exigeons l’installation d’une crèche dans le hall d’entrée de l’Elysée sous peine de déclaration de guerre de religion. C’est bien cela que la «laïcité » doit éviter non ?

  9. Qui pourra prétendre que ce cher Emmanuel fréquente tous les râteliers ? Il n’était pas présent à la marche contre l’antisémitisme…il est vrai sur la base d’un conseil, celui-ci juché sur les rives d’un humour ne faisant pas rire tout le monde, qui lui avait susurré de ne pas tenter de réveiller la « rue arabe »…

  10. Il faut arrêter de mêler la religion à tout. Les guerres de religion ont toujours été les pires de l’histoire. Macron ferait mieux de s’occuper de son pays. Chacun a le droit de pratiquer sa religion discrètement sans vouloir l’imposer aux autres. Et : « Joyeux Noël » Fête païenne avec le sapin pour représenter le mois de décembre et le 22 pour la nuit la plus longue et le retour de la lumière. Le 25 décembre n’a été instauré pour la naissance de Jésus que bien plus tard. Bonnes fêtes de fin d’année à tous les hommes de bonne volonté.

  11. Macron découvre que la partie juive de la France existe et a une culture , vite il s’empresse de fêter Hanouka !
    Pourtant il n’y a pas si longtemps la FRANCE n’avait ni histoire , ni culture !!!
    Macron va t il faire le messe de minuit à l’Elysée pour fêter Noël comme il se doit , c’est l’autre partie de la FRANCE , la principale la Chrétienne , cela fait partie de notre histoire et de notre culture !

    1. C’est aussi celle de toute l’Europe. Pour celui qui se voit en future président de l’Europe ça devrait aussi un peu compter

Les commentaires sont fermés.