Les policiers et les sapeurs-pompiers ont été violemment pris à partie à Brest (Finistère), dans la nuit de mardi 20 à mercredi 21 juillet, dans le quartier de Pontanezen. Ils ont notamment essuyé des tirs de mortiers d’artifice, relate Ouest-.

 

Une cinquantaine d’individus très agressifs

Alertées vers 00 h 30 pour des conteneurs poubelles et une voiture qui avaient été incendiés dans le quartier de Pontanezen, à Brest, les forces de l’ordre ont été prises au piège. Sur des vidéos diffusées notamment sur le réseau Snapchat, on peut voir des voyous tirant un feu d’artifice au milieu des immeubles et l’épaisse fumée d’un .

À leur arrivée, les policiers ont fait face à un groupe d’une cinquantaine d’individus très agressifs. Accompagnés des pompiers venus éteindre les différents feux, ils ont été visés par des jets de pierres et des tirs de mortiers d’artifice.

 

Du rodéo sauvage et des pétards

Selon une source proche de l’enquête citée par Ouest-France, « il s’agissait ni plus ni moins d’un nouveau guet-apens ». Un peu plus tôt, les policiers s’étaient déplacés dans deux autres quartiers de Brest pour des rodéos urbains et des jets de pétards.

22 juillet 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.