Un militant pro-Trump a été tué, samedi 29 août, à Portland, dans l’Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis, lors d’une soirée « de tensions et de heurts entre des manifestants antiracistes et des partisans de », a indiqué, dimanche 30 août, la police locale relayée par Le Monde.

Depuis la mort, fin mai, à Minneapolis (Minnesota), de George Floyd lors de son arrestation par la police, Portland est devenu l’épicentre du mouvement contre les discriminations raciales et les violences policières. Toutes les nuits depuis trois mois, la ville est le théâtre de tensions et d’affrontements. Le mouvement s’est ravivé, cette semaine, par l’affaire Jacob Blake, grièvement blessé de plusieurs balles à Kenosha (Wisconsin).

De nombreux militants antiracistes et de la mouvance antifa

Samedi après-midi, répondant à un appel lancé sur Facebook, des centaines de partisans pro-Trump se sont regroupés en un convoi de pick-up et voitures, souvent surmontés de drapeaux américains ou affichant leur soutien à la police, pour converger « vers le centre-ville, où se trouvaient déjà de nombreux militants antiracistes et de la mouvance antifa », précise Libération.

La situation a dégénéré dans la soirée : des affrontements suivis de tirs ont eu lieu vers 20 h 45, heure locale. Des policiers « ont entendu des tirs venant du quartier […] et ont trouvé sur place une victime touchée par balle à la poitrine », détaille la police. Jay Bishop, militant du groupe Patriot Prayer, a été la cible de tirs à bout portant.
Une enquête pour homicide est en cours.

La loi et l’ordre

Donald Trump a réagi par de nombreux tweets et retweets, dimanche matin, dénonçant l’action du maire démocrate de Portland, Ted Wheeler, et son refus d’en appeler à la Garde nationale pour contenir les violences récurrentes des manifestations, mais également le laxisme des villes gérées par les démocrates face à la délinquance et à la violence.

« Notre grande Garde nationale pourrait résoudre ces problèmes en moins d’une heure », a-t-il déclaré. « Les habitants de Portland ne vont pas supporter ce manque de sécurité plus longtemps. Le maire est un IDIOT. Envoyez la Garde nationale ! » a ajouté le président américain, appelant au rétablissement « de la loi et de l’ordre ».

À lire aussi

A Stains (93) : La députée LFI Danièle Obono peinte en Marianne sur une fresque

Le poing levé et coiffée d'un bonnet phrygien rouge... …