Éric Dupond-Moretti adresse deux bras d’honneur à un député LR en pleine séance à l’Assemblée nationale

La séance a été interrompue, le mardi 7 mars, à l'Assemblée nationale, après des bras d'honneur du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti visant le président du groupe LR Olivier Marleix qui venait de rappeler à la tribune sa mise en examen pour prises illégales d'intérêts.

Au cours d’un débat sur un texte présenté par le groupe Renaissance prévoyant une peine d’inéligibilité contre des auteurs de violences, le député Olivier Marleix a rappelé, depuis la tribune, plusieurs affaires ayant touché des membres de la majorité présidentielle, parmi eux le ministre de la Justice.

Éric Dupond-Moretti a reconnu avoir fait deux bras d’honneur et « réagi avec beaucoup de vivacité » en expliquant que le geste n'était « pas adressé au député Marleix » mais à l'atteinte « à la présomption d'innocence ». Le geste a provoqué l'indignation de plusieurs députés et de la présidente de séance. Patrick Hetzel, député du Bas-Rhin, a réagi aussitôt lors d’un rappel à l'ordre : « Pendant que notre président de groupe descendait de la tribune, le garde des Sceaux a fait un bras d'honneur, c'est quelque chose d'assez inqualifiable. »

La séance a été interrompue et les députés RN et LR ont quitté l’Hémicycle.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois