Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. Le hijab est, sous nos latitudes, un tissu inoffensif, une parure dans les cheveux comme une autre, équivalente au serre-tête des catholiques, à la mantille dominicale de nos grands-mères et au voile de nos mariées.

En - cherchez l’erreur -, des femmes risquent leur vie pour se débarrasser de ce « tissu inoffensif ». Dans l’indifférence générale de nos féministes occidentales qui continuent, elles, de se voiler la face : ce que ces Iraniennes dénoncent là-bas, elles le promeuvent ici. Et se moquent comme d’une guigne des dangers que ce « tissu inoffensif » fait déjà peser : pas plus tard que vendredi, à Paris, un homme a menacé une enseignante qui avait demandé à sa sœur de retirer son voile durant une sortie scolaire.

Rappelons qu’en mai dernier, parmi les 113 personnalités qui disaient oui au burkini, dans une tribune intitulée « En mai, mets ce qu’il te plait », figuraient Caroline De Haas et Alice Coffin. Où sont donc passées les féministes de jadis, Benoîte Groult en tête, à laquelle Caroline De Haas, lors de sa disparition en 2016, avait rendu hommage dans les colonnes du Point avec une tribune intitulée « Pourquoi Benoîte Groult a compté pour moi ? » Sans doute Caroline De Haas ignore-t-elle qu’en 1975, dans son célèbre livre « Ainsi soit-elle », Benoîte Groult avait repris à son compte, pour dénoncer la condition de la femme en pays musulman, la citation violente d’Ernest Renan : « L’islam est la chaîne la plus lourde que l’humanité ait jamais portée. »

On ne peut pas tout faire, n’est-ce pas ? Le grand chantier féministe de ces dernières années a été l’écriture inclusive. Une réussite, puisqu’elle s’est imposée dans les grandes écoles, les universités, les grandes entreprises et les administrations. Et toutes les officines de gauche, bien sûr. C’est même en écriture inclusive qu’Adrien Quattenens a reconnu avoir giflé son épouse. Comme un éclatant symbole de la bérézina féministe.

10516 vues

20 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

34 commentaires

  1. En France on veut des femmes djihadistes ..j’ai une idée : faire venir en France ces iraniennes courageuses qui refusent le djihad et leur renvoyer nos amoureuses de la burqa ainsi que les djihadistes que macron réclame…ainsi tout le monde sera HEUREUX. Mais justement ce pouvoir ne veut que la haine et la mort pas le bonheur.

  2. Il y a un truc que je ne comprends pas, ces femmes qui veulent le voile et un mode de vie islamique, que font elle encore en france ? On objectera qu’elles sont françaises. Certes. Mais pas toutes. Et tant de pays sont sous ces régimes islamiques qu’elles adorent, donc… Pourquoi ne pas tout simplement aller vivre là oû elles trouveront leur place ?
    Ah oui ! c’est vrai… Dans ces pays, y’a pas d’allocs !

  3. j’ai récemment visionné mes anciennes cassettes VHS familiales datant de 1994 . je filmais mon enfant dans le parc de jeux de mon quartier d’une ville nouvelle de la région parisienne . Le contraste est saisissant entre ce qui était encore paisible à l’époque , et ce que cela est devenu en 2022 .Des parcs destinés aux enfants mais occupés, le week end par des communautés avec femmes voilées, qui font des barbecues interdits, mais qui, en faisant fi de la loi, interdisent aux simples utilisateurs de ces lieux de pouvoir les fréquenter sinon d’être incommodés par les fumées . Des jeunes ados qui occupent des jeux destinés au plus petits , voilà quelques exemples du vivre ensemble dans les quartiers chers à nos richissimes politiques déconnectés . Tous ces gens sont de parfaits français respectueux du bien commun et adeptes du vivre ensemble . N’est-ce pas monsieur macron? Alors je ne souhaiterais pas à mes compatriotes des petits villages de province d’expérimenter la chose, si je puis dire , sinon de les vacciner définitivement ! C’est vrai qu’ils pourraient redynamiser la ruralité mais à coup de mortiers en pleines nuit , peut être aussi relancer la consommation ? Pour quels produits ?

  4. Ça ne peut pas être un hasard. l’Afrique du Nord n’a cessé d’appauvrir sa population pour créer des oligarques artificiels mais puissants.
    On sait par exemple qu’Emmanuel Macron a reçu d’importants fonds algériens pour financer ses campagnes, et aux dires des oligarques concernés, c’était en échange de services qu’on a bien constaté.
    L’islam radical a donc un réel poid politique en France.

  5. Toutes ces pseudos féministes ferment bien de faire un aller-retour Paris-Ryad. Elles verraient alors ce que font les saoudiennes de leur hijab.

  6. Avec des féministes de cet acabit (pas la peine de rappeler des noms, ce serait trop d’honneur) les femmes peuvent craindre le pire. Tout cela participe de cette sinistre idéologie malheureusement au pouvoir (ou peu s’en faut) qu’on appelle bizarrement le « progressisme » (une sorte d’oxymore). Ou pour employer une terminologie un peu plus obsolète : « la gauche ». Je parle de ce qu’on appelle ainsi aujourd’hui. Ou encore les bobos.

  7. En France on réimporte les porteuses de hijab parties combattre avec Daech, sans qu’on entende d’avantage les féministes ! Nous sommes déjà un peu en Iran !!!

  8. mais qui sont ces individu(e)s qu’on nomme féministes, dégenré(e)s sans doute, dérangé(e)s sans aucun doute ?
    Peut-on à la fois soutenir ces courageuses femmes iraniennes qui veulent se libérer du joug masculin, et soutenir ces femmes de France qui se soumettent à ce même joug masculin. A la fois, en même temps, au pays de Macron, cela signifierait sottise si ce n’était aussi grave.

  9. En même temps, comme dirait l’autre, que Caroline De Haas et Alice Coffin veuillent se cacher la face, votre l’ensemble du corps, non seulement elles feraient un bonne action pour ceux qui, dont moi, aiment la beauté et l’esthétisme, mais elle cesseraient tout simplement d’exister !
    Toutes ces viragos wokes, évoluant dans le monde médiatique bobo-gaucho ne sont pas à une contradiction près, elles en font même leur fond de commerce.

  10. Mais, autant que je sache, l’écriture « inclusive » (je devrais dire « intrusive ») ne s’est pas imposée dans les écoles, suite à la Circulaire du 5-5-2021 qui en interdit l’usage. On essaie de l’infiltrer un peu partout, y compris aussi dans ces pages de BV, quand même des auteurs l’utilisent par dérision! Mais l’usage n’en est pas – loin s’en faut – acquis. Les grandes écoles, entreprises et administrations ne comptent pas beaucoup dans l’éducation de la population; tous les courants y passent, voire s’affrontent, notes de services après conférences « volatiles », puis sont oubliés et remplacés! L’urgence, aujourd’hui, va être de participer aux économies d’énergie; vous allez voir que l’écriture inclusive et le port du voile vont se couvrir de toiles d’araignées!

  11. Le port du voile manifeste l’allégeance au coran qui dit que les femmes sont des êtres inférieurs,que les hommes ont le droit de les battre (coran IV-34), et que tous les non-musulmans doivent être tués ou convertis de force : c’est illégal et inacceptable. Le voile est contraire à la dignité humaine, une insulte aux femmes qui ne sont considérées que comme des objets sexuels,aux hommes qui ne seraient que des animaux obsédés et incapables de se contrôler à la seule vue d’une mèche de cheveux…

  12. Ce qui prouve bien que le voile, ce tissu d’asservissement des femmes, doit être interdit partout en France.

  13. Dans 10/20 ans l’Iran sera un pays où le voile sera facultatif, voire interdit. Dans 10/20, le voile sera imposé dans la république islamique de France. Ce sont les français bienpensant (une grande majorité ) qui nous emmènent vers cette situation. La démocratie libérale a fait de nous des moutons alors que dans les pays autoritaires les peuples sont conscient de leur état et restent « forts » mentalement. Ils ont faim alors que nous, nous sommes rassasiés et pourrissons par la tête. Nous seront grands remplacés et finalement il ne peut en être autrement. Nous en sommes arrivés là car, c’est le malheur de l’homme, nous auront été incapable de nous LIMITER : une fois arrivé à une société bien équilibrée, le progressisme sectaire nous fait redescendre vers le fond avec l’aval du peuple écervelé.

    1. Une rue d’une commune de la petite couronne Parisienne à été renommé du nom de la première épouse d’un prophète, significatif.

  14. L’idéal serait d’envoyer les porteuses de hijab faire un séjour de quelques mois en Iran ou en Afghanistan. D’une part elles y seraient heureuses d’arborer fièrement le symbole de leur appartenance à cette religion et d’autre part elles pourraient bénéficier de toute la considération des hommes de ce pays. Donc, après ce séjour elles auraient le choix , soit de rester là bas , soit de revenir en France et de renoncer à porter tout signe ostentatoire religieux . Donc , fini , le hijab , burkini et autres accoutrements qui ne font pas partis des habitudes de la France . Un vieil adage dit :  » si tu vis à Rome , vis comme les Romains » ça vaut pour la France !

  15. Les féministes comme les écologistes sont les maux du siècle. Elles entraînent la jeunesse vers la négation de nos racines.

  16. La gauche dans tout son éclat.

    Tiraillée entre sa rhétorique et la raison , entre ses préceptes et le factuel.
    Entre son paradigme et la société, entre ce qu’elle prône et ce que nous vivons.

    Bien à l’écart de tout ce qu’elle génère, que nous subissons.

    Ses grands chantiers ? Quelle belle victoire que la réforme de l’orthographe de 1990; quelle belle avancée.
    On m’objectera que, vu l’état de déliquescence de notre Edu.l.c.or.ation Nationale (ah, ben oui, je m’y mets), plus personne ne voit la différence.

    Désormais c’est le sms-zyva.

    Il nous restait cette formidable écriture inclusive pour répondre au grands enjeux du 21ème siècle. Toujours à la pointe du progrès nos amis gaucho-pastèques.

    Je suis encore un village gaulois (ceci pourrait m’attirer les foudres du « sinistère » de la propagande) et m’acharne à défendre ma langue, que nous sommes en train de brader, comme tout ce que nous bradons de notre patrimoine mémoriel, de nos valeurs, de notre société et de notre économie.

    La soumission comme dogme. Avec l’assentiment coupable de l’histrion du 55.

    Pour résumer, cette occultation clientéliste, ce silence coupable, sont une autre soumission à l’islam dont nous ne nous méfierons ni ne nous défierons jamais assez.

    1. tout à fait d’accord avec votre commentaire. Nos valeurs sont bafouées dans tous les domaines et quand à l’écriture inclusive, je me demande comment les gamins vont s’y retrouver dans notre belle langue française déjà suffisamment compliquée ! Les féministes sont des gens complètement hors circuit !

  17. Il faut arrêter de donner de « l’argent public » à ces associations « féministes » qui sévissent en France alors que LE MÊME combat inversé coûte la vie aux femmes qui veulent s’en débarrasser. les personnes à la pointe de la « défense des droits des femmes » doivent être envoyées en stage d’immersion dans ces beaux pays qui savent comment donner de la visibilité à la cause féministe …
    Le pire c’est qu’elles ( nos féministes ) font un déni de la réalité qui frise la démence tellement c’est évident qu’elles sont nocives dans leurs « combats féministe »; Ce sont des « judas » pour les femmes en fait ! …

  18. Et notre Président, prêt à toutes les outrances, était béat d’admiration à Strasbourg devant une voilée féministe qu’il s’empressait de féliciter, l’oeil humide d’émotion progressiste.

  19. Ces féministes sont bien silencieuses en effet .Je pense surtout qu’elles sont trop lâches pour défendre les vraies causes des femmes . Des excitées inutiles qui sont la honte de la gente féminine .

      1. Elles ont un combat mal mené, non seulement improductif mais nuisible, combat pour les femmes c’est nécessaire. On ne peux combattre la souffrance animal et accepter l’abatage rituel comme on ne peux défendre les femmes et accepter les dogmes de la religion d’amour et de paix.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter